En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Espagne

Suivre le flux rss
Flux RSS
Spain, Madrid, Plaza de Toros

Crédits : Ryan McVay

L’Espagne, quatrième plus grand pays d’Europe, appartient également au monde méditerranéen tant par son histoire que sa culture, son système économique ou encore sa position géographique.

L'Espagne : le grand pays de la péninsule ibérique

L'Espagne est un pays d'Europe du Sud situé dans la péninsule ibérique avec le Portugal. Il comprend deux péninsules : les Canaries et les îles Baléares, mais aussi deux villes, Ceuta et Melilla, au nord du Maroc. Le pays est bordé par le Portugal et l'océan Atlantique à l'ouest, la mer Méditerranée à l'est, le détroit de Gibraltar qui le sépare du Maroc au sud, et les Pyrénées qui marquent la frontière avec Andorre et la France au nord. L'Espagne est composée de nombreux massifs montagneux en plus des Pyrénées, avec le système Ibérique, la cordillère Bétique, la cordillère Cantabrique, ou encore le système Central.

Histoire de l'Espagne

L'Espagne a été peuplée dès la période du Paléolithique inférieur, mais les Ibères en sont le premier peuple à qui l'on a donné un nom. Elle a été rapidement colonisée par les Phéniciens, les Grecs ou encore les Carthaginois avant de passer sous la domination romaine après la défaite de Carthage lors de la deuxième guerre punique. Sous l'ère romaine, elle connaît une forte prospérité avec un grand développement du monde culturel. L'Espagne se christianise ensuite à partir du IIe siècle avant d'être envahie par les Barbares et de devenir un réel champ de bataille jusqu'à la victoire des Wisigoths. Suite à l'effondrement de ces derniers, l'Espagne devient musulmane jusqu'à la reconquête chrétienne au Siècle d'or. Les conquêtes coloniales de l'Espagne débutent avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Mais le pays perd son influence coloniale au XVIIIe siècle et se tourne alors vers le Maroc où elle y établit un protectorat en 1912. Alors qu'elle reste neutre pendant la Première Guerre mondiale, l'Espagne est touchée par la grippe espagnole. S'enchaînent ensuite de nombreux événements qui déstabilisent le pays tels que la grève générale en 1917, et la guerre du Rif au Maroc. La fragilité du pays débouche sur la guerre civile, remportée par Franco qui reste pendant 36 ans au pouvoir grâce notamment au soutien d'Hitler, Mussolini ou encore de l'Église catholique. Suite à une opposition de plus en plus puissante et à la perte de ses soutiens, Franco capitule en 1974, et en 1975, Juan Carlos 1er est couronné roi d'Espagne.

L'Espagne : Un système politique fondé sur la monarchie constitutionnelle

Depuis 1975, l'Espagne est dirigée par un gouvernement basé sur le principe de la monarchie constitutionnelle. Le président du gouvernement est nommé par le roi, avec l'approbation du Congrès des députés. Ce dernier dirige le Conseil des ministres. Mais le système politique espagnol a également la particularité de mêler un État unitaire et des régions autonomes selon un principe de décentralisation.

Fonctionnement économique

Le système économique espagnol est largement fondé sur l'industrie, les secteurs tertiaires et secondaires représentant à eux seuls près de 96% du produit national brut. L'économie est principalement tournée vers l'industrie automobile, les télécommunications mais aussi l'industrie environnementale. L'agriculture a également un rôle important avec comme principales cultures les céréales, les olives ou encore les fruits et légumes.

Une situation économique difficile

Entre 1997 et 2007, l'Espagne a un taux de croissance élevé grâce à une forte consommation des ménages et à une importante politique de construction. Cependant, cette situation crée une bulle immobilière qui éclate en 2008, et met les banques en difficulté. L'éclatement de cette bulle immobilière et la crise de l'euro plongent le pays dans une crise économique. Depuis, la progression du chômage est constante : il représente en moyenne 25% de la population active. Afin de se sortir de la crise, l'Espagne mise beaucoup sur ses exportations vers les autres pays européens, mais aussi sur la mise en place d'une politique de relance, de mesures d'austérité et de réformes structurelles.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : monarchie constitutionnelle

- Appartenance à des organisations transnationales : Union européenne, OCDE, OTAN

- Langue officielle : espagnol

- Fête nationale : 12 octobre

- Pays frontaliers : Andorre, France, Gibraltar, Portugal

- Capitale : Madrid

DÉMOGRAPHIE

- Population : 47 042 984 habitants en 2012

- Densité de population : 93,2 hab/km²

- Espérance de vie : 81,27 ans (hommes : 78,26 ans - femmes : 84,47 ans) en 2012

- Taux de population urbaine : 77,6% en 2011

- Taux de fécondité : 1,47 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 504 782 km²

- Point culminant : 3 718 m

- Nombre de km de côtes : 4 964 km

- Principales villes : Madrid, Barcelone, Valence, Séville, Bilbao

ÉCONOMIE

- PIB : 1 536 milliards ' en 2011

- PIB par habitant : 30 600 ' en 2011

- Taux de chômage : 25,7% en 2012

- Indice de développement humain (IDH) : 0,874 en 2011

- Principaux secteurs économiques : industrie (automobile, télécommunications), agriculture (céréales, fruits et légumes, huile d'olive)

- Dette publique en % du PIB : 68,2% en 2011

- Taux de croissance économique : 0,8% en 2011

- Taux d'inflation : 3,1% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 1,1% en 2010

- Dépenses d'éducation en % PIB : 4,4% en 2007

- Dépenses de santé en % PIB : 8,2% en 2008

- Nombre de touristes annuels : 58,5 millions en 2006

- Émissions de CO2 en tonnes/habitant : 6.30 tonnes/habitant en 2011

Plus d'actualités de Espagne

Nous suivre :
La blague de François Hollande sur sa visite pluvieuse à l'île de Sein

La blague de François Hollande sur sa visite pluvieuse à l'île de Sein

logAudience