En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Irlande

Suivre le flux rss
Flux RSS
Dunbrody Abbey, Waterford, Ireland

Crédits : Brand X Pictures

L’Irlande est un pays d’Europe de l’Ouest qui est fortement marqué par ses conflits avec l’Angleterre et qui a vu son économie se développer fortement au début du XXIe siècle, développement remis en cause par la crise économique.

L'Irlande : un pays d'Europe de l'Ouest

L'Irlande se situe à l'ouest de la Grande-Bretagne, en Europe de l'Ouest, dans l'Atlantique nord. Le pays s'étend sur 85% de la superficie de l'île du même nom, le nord-est étant occupé par l'Irlande du Nord, sous souveraineté britannique. L'Irlande comprend vingt-six comtés. Le pays se présente comme une plaine centrale entourée de montagnes et de collines. Son point culminant est le Carrauntuohill, d'une altitude de 1 038 mètres. L'Irlande est également caractérisée par la présence de nombreux lacs, rivières et fleuves dont les plus importants sont les Shannon, Barrow et Blackwater.

L'Irlande : un pays marqué par son conflit avec l'Angleterre

En -500 avant J.-C., les Celtes arrivent sur les terres d'Irlande et s'y installent pendant près de mille ans. L'arrivée du christianisme en Irlande, dont le symbole est saint Patrick, met cependant fin aux coutumes de la civilisation celtique. La christianisation du pays favorise la mise en place d'un système monarchique qui est ébranlé par les invasions vikings. Mais au XIe siècle, les Vikings installés en Irlande se soumettent aux rois et sont progressivement intégrés dans la population. Suite aux conflits entre les différents rois d'Irlande, les Normands s'emparent du pays de 1167 à 1169 avant que le roi Henri II institue son fils John comme seigneur d'Irlande. En 1494, la Couronne anglaise déclare sa domination sur tout le territoire irlandais et en 1541, Henri VIII devient roi d'Irlande. Commence alors la guerre de Neuf ans à l'issue de laquelle l'Angleterre sort victorieuse. Les patriotes anglais essayent à plusieurs reprises de retrouver leur indépendance mais sans succès, et les répressions envers ceux qui ne se plient pas à l'autorité anglaise sont de plus en plus importantes. Ce n'est que suite à l'insurrection de Pâques, en 1918, que le premier Parlement irlandais est constitué, et l'indépendance proclamée. Cependant, la guerre de l'indépendance irlandaise dure de janvier 1919 à juillet 1921, et est suivie par une guerre civile d'avril 1922 à mi-1923. Finalement, la république d'Irlande est proclamée en 1949.

Le système politique irlandais

L'Irlande est une république parlementaire depuis 1949. Son président est élu au suffrage universel direct pour sept ans, et exerce principalement des fonctions honorifiques. Le Premier ministre est quant à lui nommé par la chambre basse du parlement (le Dáil Éireann), qui vote les lois. Les 166 membres de la chambre basse et les 60 membres de la chambre haute (le Seanad Éireann) sont élus tous les cinq ans selon un système de représentation proportionnelle.

Une économie basée sur les investissements étrangers

L'Irlande est un des pays de l'Union européenne où les taux de prélèvements obligatoires sont les plus faibles, tout en offrant l'un des salaires minimums les plus élevés. Le pays bénéficie des investissements étrangers, surtout ceux des Américains qui y ont installé de nombreuses sociétés dans le secteur informatique. Les fonds communs de placement très développés en Irlande sont également l'un des moteurs de croissance.

Un pays fortement touché par l'éclatement de la bulle immobilière et la crise économique

L'Irlande a été fortement touchée par l'éclatement de la bulle immobilière et la crise économique de 2008. Pour faire face à cette crise, une garantie illimitée de l'État sur les dépôts bancaires dans les banques irlandaises et sur les dépôts, en Irlande, auprès de banques étrangères est mise en place dès septembre 2008. Mais cette mesure ne suffit pas à restaurer l'équilibre budgétaire, et le pays sollicite le 21 novembre 2010 une aide conjointe du FMI et de l'Eurogroupe. Malgré ces difficultés économiques, le pays arrive à s'assurer une croissance économique grâce à la faible fiscalité appliquée mais aussi aux investissements étrangers.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république parlementaire

- Appartenance à des organisations transnationales : Union européenne, ONU, OCDE

- Langues officielles : irlandais et anglais

- Fête nationale : 17 mars

- Pays frontalier : Royaume-Uni

- Capitale : Dublin

DÉMOGRAPHIE

- Population : 4 722 028 habitants en 2012

- Densité de population : 67,2 hab/km²

- Espérance de vie : 80,32 ans (hommes : 77,3 ans - femmes : 81,7 ans) en 2012

- Taux de population urbaine : 61,4% en 2008

- Taux de fécondité : 2,02 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 70 280 km²

- Point culminant : 1 041 m

- Nombre de km de côtes : 1 448 km

- Principales villes : Cork, Galway, Limerick, Waterford

ÉCONOMIE

- PIB : 222 milliards ' en 2011

- PIB par habitant : 39 500 ' en 2011

- Taux de chômage : 14,9% en 2012

- Indice de développement humain (IDH) : 0,908 en 2011

- Principaux secteurs économiques : industrie (informatique, fonds communs de placement) et services

- Dette publique en % du PIB : 108,2% en 2011

- Taux de croissance économique : 1,1% en 2011

- Taux d'inflation : 2,4% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 0,63% en 2009

- Dépenses d'éducation en % PIB : 4,9% en 2007

- Dépenses de santé en % PIB : 7,5% en 2008

- Émissions de CO2 en tonnes/habitant : 9,50 tonnes/habitant en 2011

Plus d'actualités de Irlande

Nous suivre :
Italie : une exposition photo au fond de la mer

Italie : une exposition photo au fond de la mer

A lire aussi

logAudience