Madagascar

Suivre le flux rss
Flux RSS
Drapeau de Madagascar.
Stockbyte

La Grande Île, ou Madagascar, est une des terres les plus riches du globe par sa biodiversité. Toutefois, les complications politiques n’aident pas à sa préservation, ni à sortir le pays de la grande pauvreté qui y règne.

Madagascar, l'île rouge ou Grande Île

Madagascar est un pays situé dans l'océan Indien, au large des côtes du Mozambique, au sud-est de l'Afrique. L'"île rouge" ou "île-continent" se trouve à environ 400 km des côtes africaines dont elle est séparée par le canal du Mozambique. La Grande Île s'étire du nord au sud sur 1 580 km, et d'est en ouest sur 500 km. Ses voisins sont les Comores, au nord-ouest ; la Réunion et l'île Maurice, à l'est ; les Seychelles, au nord. Le pays est un des endroits les plus riches en termes de biodiversité grâce à sa faune et à sa flore endémiques. La capitale est Antananarivo.

Histoire de Madagascar

Les premiers habitants de Madagascar sont des navigateurs austronésiens, venus de l'archipel indonésien. Alors que le royaume de Madagascar se préserve des différentes colonisations, arabe, perse et européenne, la conférence de Berlin octroie l'île à la France en 1885. La période coloniale est marquée par plusieurs insurrections réprimées dans le sang par l'armée française. Madagascar accède à l'indépendance en 1960. Jusqu'en 1991, le pays mène avec son président Didier Ratsiraka l'expérience socialiste et le non-alignement. Depuis, le pays est dans l'incertitude politique avec les exils de Didier Ratsiraka puis de Marc Ravalomanana et la présidence, plus ou moins reconnue selon les pays, d'Andry Rajoelina.

Une économie malgache à l'arrêt

Comme de nombreux pays en développement, Madagascar fait reposer son économie sur l'agriculture. C'est un des pays les plus pauvres au monde, classé à la 145e position sur 182 pays, selon le PNUD. Le riz est la céréale de base, mais le pays préfère importer du riz chinois, moins cher pour les consommateurs. Pour ce qui est de la viande, le pays compte sur son cheptel de zébus. Depuis 1975, les choix opérés par le gouvernement socialiste n'ont pas aidé le pays à se développer. Ils ont au contraire freiné les investissements, ou dégradé les infrastructures. La crise que subit le pays est grave, elle accroît le chômage et les crises politiques n'arrangent pas la situation.

Madagascar, une république semi-présidentielle

Madagascar est une république à régime semi-présidentiel et multipartite. Le président est le chef de l'État, et le Premier ministre le chef du gouvernement. Le pays est découpé en 22 régions. Le président est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans, renouvelable deux fois. En 2009, Andry Rajoelina, lui, prend le pouvoir par la force. Le Parlement se compose de deux chambres, l'Assemblée nationale et le Sénat.

Quels enjeux pour Madagascar ?

Après la crise politique de 2009, Madagascar fait face à une situation plus ou moins chaotique avec un président de transition, Andry Rajoelina, et un président démissionnaire mais en exil, reconnu en Afrique australe, Marc Ravalomanana. Tout l'enjeu est de trouver une paix politique durable pour permettre au pays de se développer, notamment autour de sa fabuleuse biodiversité et de sa protection.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république parlementaire

- Appartenance à des organisations transnationales : Organisation internationale de la francophonie

- Langues officielles : malagasy, français, anglais

- Fête nationale : 26 juin

- Pays frontaliers : aucun, c'est une île au large du Mozambique.

- Capitale : Antananarivo

DÉMOGRAPHIE

- Population : 22 585 517 habitants en 2012

- Densité de population : 38,5 hab/km²

- Espérance de vie : 64 ans en 2012

- Taux de population urbaine : 30% en 2010

- Taux de fécondité : 5,02 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 587 040 km²

- Point culminant : 2 876 m

- Nombre de km de côtes : 4 828 km

- Principales villes : Antananarivo, Morondava, Fianarantsoa, Manakara, Ambovombe

ÉCONOMIE

- PIB : 9,4 milliards de dollars en 2011

- PIB par habitant : 900 dollars en 2011

- Indice de développement humain (IDH) : 0,480 en 2011

- Principaux secteurs économiques : agriculture (riz, élevage)

- Taux de croissance économique : 1% en 2011

- Taux d'inflation : 10,9% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 0,7% en 2009

- Dépenses d'éducation en % PIB : 3,2% en 2010

- Dépenses de santé par habitant : 8 dollars en 2008

Plus d'actualités de Madagascar

Nous suivre :

Pharrell Williams fond en larmes sur le plateau d'Oprah Winfrey

logAudience