En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Parti Socialiste

Suivre le flux rss
Flux RSS
Affaire DSK : "émotion et soulagement pour le PS"

Logo du PS. / Crédits : TF1/LCI

Le Parti socialiste est un parti politique français de gauche et de centre-gauche.

Le PS trouve son origine dans le courant de pensée socialiste. Il est créé en 1969 et est issu de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), fondée en 1905 sous l'impulsion de Jean Jaurès. En 1971, au congrès d'Épinay le PS s'élargit en intégrant d'autres forces politiques socialistes et désigne comme Premier secrétaire François Mitterrand. L'action politique est alors fondée sur l'union de la gauche et l'élaboration d'un programme commun de gouvernement avec le Parti communiste.
 
Le PS est au pouvoir lors des deux septennats présidentiels de François Mitterand de 1981 à 1995. Il revient ensuite au pouvoir (mais sous le président Jacques Chirac) de 1997 à 2002 avec le gouvernement Jospin, puis en 2012, après la victoire à la présidentielle de François Hollande. L'actuel Premier secrétaire du PS est Harlem Désir qui a succédé à Martine Aubry. Les alliés traditionnels du parti sont le Parti radical de gauche, le Parti communiste français, et plus récemment le Mouvement républicain et citoyen et Europe Écologie Les Verts. Il est en 2012 le premier parti politique de France en nombre d'élus et le deuxième en nombre d'adhérents.

Plus d'actualités de Parti Socialiste

Déchéance de nationalité : des militants PS saisissent la Haute autorité du parti, son président veut un nouveau texte

Politique -

Des militants du Parti socialiste ont annoncé avoir saisi la Haute autorité éthique du parti au sujet du projet d'élargir la déchéance de nationalité aux binationaux nés Français et condamnés pour terrorisme et de récentes déclarations de Manuel Valls, jugées contraires à la "déclaration de principe" du PS. Le président de la Haute autorité prône la réécriture du projet.

Régionales - retrait des listes PS dans trois régions : on ne leur a "rien demandé", dit Sarkozy

Politique -

Le parti de Marine Le Pen a remporté près de 28% des suffrages, dimanche soir, sur l'ensemble du territoire. Du côté de la droite (26,7%) et du PS (23,1%), l'heure est aux discussions sur un éventuel "barrage républicain" pour le second tour. Le Parti socialiste a d'ores et déjà affirmé qu'il retirait ses listes dans trois régions alors que Nicolas Sarkozy a tenu à souligner qu'il n'y avait pas d'accord entre les Républicains et le PS.

Nous suivre :

Saint-Valentin : l'amour a-t-il un prix ?

logAudience