En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Récession

Suivre le flux rss
Flux RSS
pile de pièces de monnaie

Pile d'euros. / Crédits : John Foxx / Stockbyte / Thinkstock

En économie, une récession est un phénomène de ralentissement du rythme de la croissance économique.

En période de crise économique, certains termes s'imposent à tous sans pour autant que leur définition ne soit une évidence. C'est le cas avec le mot récession. En économie, une récession est un phénomène de ralentissement du rythme de la croissance économique.

Dans les faits, il s'agit d'une diminution temporaire de la production de biens et de services d'un pays. L'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) définit la récession comme une période de recul du PIB (produit interieur brut) sur au moins deux trimestres consécutifs. S'il y a un trimestre de baisse puis une reprise au trimestre suivant, on ne parle pas de récession économique. La notion est donc à distinguer de la dépression économique, chute importante et durable de l'activité. Concrètement, une récession apparaît souvent lors d'une crise économique et peut empirer sous forme de dépression économique si elle perdure.

Toutefois, cette définition peut varier selon les critères établis par les différentes autorités économiques. Ainsi, pour l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), une récession est une période d'au moins deux ans pendant laquelle l'écart de production cumulé atteint au moins 2 % de PIB et la production devient inférieure d'au moins 1 % à la production potentielle durant une année au moins.

Quoiqu'il en soit, Pour les économistes, la récession fait partie intégrante du cycle économique du système capitaliste qui comprend quatre phases : expansion, crise, récession et reprise. Chaque phase peut être plus ou moins longue et de plus ou moins grande ampleur. La récession est donc une phase de déclin de la croissance, qui a des effets sur l'ensemble de l'économie : hausse du chômage, baisse de pouvoir d'achat, surendettement des ménages. Plus ce phénomène dure et plus ses effets sont importants et s'enchaînent, car la récession a tendance à s'auto-entretenir. C'est pourquoi les Etats prévoient le plus souvent un plan de relance destiné à faire redémarrer la machine économique.


- Alain Beitone et al., Dictionnaire des sciences économiques, Armand Colin, 2001
- Insee
- Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2008, Numéro 2, page 31
- Joseph Schumpeter, Histoire de l'analyse économique

Plus d'actualités de récession

Nous suivre :
L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

logAudience