En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Venezuela

Suivre le flux rss
Flux RSS
Canaima Falls in Venezuela

Crédits : Jupiterimages

Doté de nombreux atouts naturels, le Venezuela s’impose peu à peu comme une économie de premier plan en Amérique du Sud, même s’il doit faire face à de nombreux défis.

Géographie du Venezuela : un pays aux multiples facettes

Doté d'une superficie de 912 050 km², le Venezuela se situe dans la partie septentrionale de l'Amérique du Sud et dispose de frontières terrestres avec le Brésil (au sud), la Colombie (à l'ouest) et le Guyana (à l'est). Le Venezuela bénéficie également d'une importante façade maritime au nord avec la mer des Caraïbes et dispose de 72 îles réparties dans cette mer. Le pays se divise en trois grandes zones géographiques : la côte et les Andes au nord et à l'ouest, les plaines au centre et le massif guyanais à l'est. Le Venezuela revendique également le territoire de l'actuel Guyana.

Histoire du Venezuela : une histoire mouvementée

C'est en août 1498 que Christophe Colomb découvre les territoires de l'actuel Venezuela. Cependant, la zone serait peuplée depuis près de 16 000 ans. Dès le début du XVIe siècle, les territoires de l'actuel Venezuela furent colonisés par l'Espagne de Charles Quint, et le Venezuela fut rattaché à la couronne espagnole dès le milieu du XVIe siècle. Cette colonie longtemps négligée par les Espagnols connait une première période faste sur le plan économique grâce à l'exploitation et l'exportation du cacao au XVIIe siècle. Après plusieurs siècles sous la domination espagnole, le Venezuela se déclare indépendant le 5 juillet 1811, sous l'impulsion de Francisco de Miranda et Simon Bolivar, avant de redevenir espagnol quelques mois plus tard. Finalement, et après une décennie de troubles politiques incessants, le Venezuela de Simon Bolivar remporte une importante victoire militaire sur l'Espagne le 24 juin 1821, ce qui marque l'indépendance définitive du pays.

Economie : des hydrocarbures contribuant à la prospérité du pays

Le Venezuela fait partie des pays en développement, et son PIB de 315,8 milliards de dollars en 2011 le place à la troisième place des pays latino-américains, derrière le Brésil et le Mexique, selon la Banque mondiale, et au cinquième rang selon le FMI. Le pays bénéficie de gigantesques réserves de pétrole ainsi que d'importantes réserves de gaz naturel. Sans surprise, le secteur des hydrocarbures constitue le poumon économique du Venezuela, puisque le pays produit 2,5 millions de barils par jour (11e rang mondial). A côté du secteur des hydrocarbures, le pays bénéficie d'une industrie manufacturière diversifiée basée principalement sur l'acier, l'aluminium, l'automobile ou encore les pneumatiques.

Système politique du Venezuela

Le Venezuela est une république fédérale divisée en 23 Etats et 2 régions à statut spécial. Les trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) sont répartis de la façon suivante : le pouvoir exécutif est détenu par un président de la République et un vice-président élus au suffrage universel direct pour une durée de six ans, ainsi que par un gouvernement. Le Président est à la fois chef d'Etat et chef du gouvernement. Le pouvoir législatif est unicaméral, il se compose d'une Assemblée nationale comprenant 165 sièges dont les membres sont élus au suffrage universel direct pour une durée de cinq ans. Le pouvoir judiciaire est contrôlé par la Cour Suprême composée de 32 magistrats élus pour douze ans par l'Assemblée nationale.

Un pays contraint de faire face à de nombreux défis

Malgré une situation économique plutôt favorable, le Venezuela doit faire face à un certain nombre de défis, tant du point de vue économique que politique. Sur le plan économique, le pays demeure extrêmement dépendant des cours des hydrocarbures, de ses relations extérieures et de la conjoncture économique mondiale. Pour pallier ces problèmes, le Venezuela tente cependant de renforcer l'impact du tourisme dans son économie. Du point de vue politique, le Venezuela doit rester vigilant face aux troubles politiques qui ont si souvent déstabilisé le pays en raison de disparités importantes tant du point de vue ethnique que socio-économique.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république fédérale

- Appartenance à des organisations transnationales : OMC, OPEP, UNESCO, ONU

- Langue officielle : espagnol

- Fête nationale : 5 juillet

- Pays frontaliers : Brésil, Colombie, Guyana

- Capitale : Caracas

DÉMOGRAPHIE

- Population : 28 047 938 en 2012

- Densité de population : 30,7 hab/km²

- Espérance de vie : 74,08 ans (hommes : 70,98 ans - femmes : 77,34 ans) en 2012

- Taux de population urbaine : 93% en 2010

- Taux de fécondité : 2,42 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 912 050 km²

- Point culminant : 5007 mètres (pico Bolivar)

- Nombre de km de côtes : 2 800 km

- Principales villes : Caracas, Maracaibo, Barquisimeto, Maracay, Ciudad Guayana, Valencia, Barcelona, San Cristóbal, Maturín, Ciudad Bolivar, Merida

ÉCONOMIE

- PIB : 309 milliards de dollars en 2011

- PIB par habitant : 12 700 dollars en 2011

- Taux de chômage : 8,2% en 2011

- Indice de développement humain (IDH) : 0,735 en 2011

- Principaux secteurs économiques : hydrocarbures (pétrole, gaz), industrie (acier, aluminium, ciment, pneu, automobile)

- Dette publique en % du PIB : 33% en 2011

- Taux de croissance économique : 2,8% en 2011

- Taux d'inflation : 28,9% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 0,9% en 2011

- Dépenses d'éducation en % PIB : 3,7% en 2007

- Dépenses de santé en % PIB : 4,9% en 2010

- Emissions de CO² en tonnes/habitant : 6,70 en 2011

Plus d'actualités de Venezuela

Nous suivre :
Le couple Papadakis-Cozeron : les nouvelles étoiles du patinage français ?

Le couple Papadakis-Cozeron : les nouvelles étoiles du patinage français ?

A lire aussi

logAudience