ARCHIVES

Neuf morts dans un accident de téléphérique en Autriche


le 05 septembre 2005 à 15h22
Temps de lecture
3min
autriche accident téléphérique

Crédits : DR

À lire aussi
MondeLa cabine d'un téléphérique a été percutée par un bloc de béton perdu par un hélicoptère dans le Tyrol. Au moins neuf personnes sont mortes et de nombreuses autres blessées.

Un accident de téléphérique près de Sölden, dans les Alpes autrichiennes, a fait "au moins" neuf morts et des blessés lundi, selon un nouveau bilan. Un porte-parole de la police de ce village de montagne situé à 60 km au sud-ouest d'Innsbruck, indique que le nombre de victimes pourrait s'aggraver. Plus de 35 secouristes ainsi que douze hélicoptères étaient mobilisés lundi après-midi, a indiqué un porte-parole de la Croix-Rouge, Fritz Heller.

Les victimes, parmi lequelles figureraient des enfants et des adolescents, seraient des touristes venus skier sur le glacier du Rettenbach, à 3.250 m d'altitude.  Le drame est l'issue d'un terrible concours de circonstances : la cabine a été percutée par un bloc de béton, perdu par un hélicoptère qui en faisait le transport vers un glacier situé en amont, selon l'exploitant du téléphérique cité par l'APA. Selon lui, le bloc de béton de 750 kg à l'origine de l'accident est tombé d'une hauteur de 300 mètres sur la cabine. Il devait servir à la construction d'une ligne de télécommunications sur un glacier situé au-dessus de Sölden.

Il s'agit du plus grave accident de téléphérique en Autriche depuis celui survenu le 11 Novembre 2000 à Kaprun, où l'incendie d'un funiculaire dans un tunnel avait causé la mort de 155 personnes. Long de 1.932 mètres et emprunté par des skieurs été comme hiver, le téléphérique "Schwarze Schneidbahn" gravit un dénivelé de 573 m entre 2.675 m et 3250 m. Ses cabines accueillent jusqu'à huit occupants. En novembre 2004, 113 usagers de ce même téléphérique avaient dû être descendus en rappel par des secouristes alors qu'ils se trouvaient bloqués à 50 mètres au dessus du sol après la chute d'une nacelle inoccupée qui avait été prise dans un câble. Aucune victime n'avait été à déplorer. En février dernier, quatre personnes avaient été grièvement blessés dans la chute de leur nacelle dans le domaine skiable d'Axamer Lizum. Quelque 120 personnes avaient dû être secourues par hélicoptère à la suite de cet accident.

(Les lieux de la catastrophe/DR)

Commenter cet article

  • Fa : Malheureusement, meme les pieds sur terre, il est possible de rencontrer des imbèciles, dans la rue , renversè par un chauffard, tanquillement chez soi, brulé par des ados inconscientes... le monde est fou , au secours ....

    Le 06/09/2005 à 00h39
  • Liberte : Cet accident est incroyable et inexplicable. Vous rendez vous compte du nombre de chance pour que ce bloc ne vienne pas exactement ecraser cette cabine, incalculable. Et pourtant, ce bloc est tombe exactement a cet endroit, entrainant son lot de malheur. Meme avec une pensee rationnelle, il est difficile de ne pas se laisser aller a penser que la physique n'explique pas tout. Les familles dans la douleur vont proabablement vivre avec cette idee. Bon courage a eux dans cette epreuve.

    Le 05/09/2005 à 23h12
  • Sylvie S. : A l'heure actuelle, mieux vaut avoir les pieds sur terre... L'accident est inqualifiable !!! Une pensée émue pour les victimes et les familles qui ont perdu un être cher.

    Le 05/09/2005 à 17h03
      Nous suivre :

      Une mystérieuse boule de feu embrase le ciel de Russie

      logAudience