En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Gazprom dit "compenser le prélèvement illégal"


le 03 janvier 2006 à 11h58
Temps de lecture
3min
gaz gazprom vanne russie ukraine
À lire aussi
MondeLa compagnie gazière russe Gazprom a fait savoir mardi que ses livraisons vers l'Europe avaient été totalement rétablies après les perturbations dues à la crise avec l'Ukraine. Le Premier ministre russe a demandé mardi à l'Union européenne de faire pression sur l'Ukraine. GDF a annoncé mardi le retour à la normale "dans la journée".

La compagnie gazière russe Gazprom a fait savoir mardi que ses livraisons vers l'Europe avaient été totalement rétablies après les perturbations dues à la crise avec l'Ukraine. La société a de nouveau accusé Kiev d'avoir "prélevé illégalement" lundi du gaz russe destiné à l'Europe. 118,7 millions de mètres cubes auraient ainsi été "volés", selon les Russes. "Gazprom compense (aux clients européens) ce prélèvement de gaz illégal, mais ne pourra pas le faire éternellement", a-t-il été ajouté, assurant disposer de preuves contre les Ukrainiens.

Moscou a reconnu avoir empêché la livraison de gaz turkmène destiné à l'Ukraine. Les Russes l'expliquent par la capacité insuffisante des gazoducs asiatiques, "entièrement occupés par le gaz turkmène vendu à Gazprom". Le Premier ministre russe Mikhaïl Fradkov a demandé mardi à l'Union européenne de faire pression sur l'Ukraine pour assurer le transit complet du gaz russe vers les pays de l'UE. Gazprom a proposé de mener des pourparlers en public, devant les caméras de télévision, avec Kiev.

Le premier importateur allemand de gaz, EON  Ruhrgas, a indiqué mardi que ses livraisons de gaz russe étaient revenues à la  normale. Gaz de France a annoncé mardi le retour à la normale "dans la journée" de ses approvisionnements de gaz en provenance de Russie.

D'après AFP

(Image LCI)

Commenter cet article

  • Dalyjan : Bien vu Hernandez! On peut aussi s'étonner que l'Ukraine puisse prévelever du gaz sans qu'un pays européen n'ouvre d'action pénale pour blanchiment d'argent! Si l'Ukraine veut entrer dans l'Europe, elle doit accepter un gaz à 220 dollars, car sinon, elle sera à vie un pays des plus corrompus! Pour un prix d'achat de 50 dollars, Le président le revendra à 220 dollars: chercher l'erreur! Compris! Bien vu ...

    Le 03/01/2006 à 16h51
  • Pascal : Ce qu'écrit Hernandez est sur la forme catastrophique (lol) mais très juste quand au fond; Kiev est le berceau historique de la Russie, et l'Ukraine comprendra vite que ses racines historiques et culturelles sont incompatibles avec le libéralisme sauvage version US. Autant il était légitime pour l'Ukraine de quitter l'URSS, autant elle fait une lourde erreur en tombant dans le piège US qui vise à faire croire que l'OTAN et la démocratie à l'américaine, c'est à dire la loi de la jungle, puisse etre son avenir. Les liens civilisationnels seront toujours plus forts que les stratégies du moment; l'Ukraine et la Russie sont et seront ainsi indivisiblement liées pour leur futur.

    Le 03/01/2006 à 16h05
  • Hernandez : Le gouvernement Ukrainien mène un chantage économique encadre par Washington pour déstabiliser la Russie, si la Europe fermais les yeux à telle réalité, elle-même serai victime de la politique hypocrite de Victor Iuschenko et sa révolution orange , une nouvelle guerre commence, la guerre énergétique. La politique de Kiev est dangerosité, la Russie as droite de revenir sur les frontières de 1954, et le cadeau de Nikita Chruschov sera bientôt un cadeau empoisonne pour Kiev, si Kiev fait de la flotte Russe base en Crimea une affaire politique, la Crimea est et sera Russe pour la éternité.

    Le 03/01/2006 à 14h29
      Nous suivre :
      Ice Bucket Challenge : Tom Cruise se prend... 8 seaux d'eau glacée sur la tête !

      Ice Bucket Challenge : Tom Cruise se prend... 8 seaux d'eau glacée sur la tête !

      logAudience