En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Dons d'organes : sacrifiée à la préférence nationale


le 18 mai 2006 à 15h47
Temps de lecture
3min
carte royaume uni
À lire aussi
MondeUne jeune mère nigériane est décédée lundi à Londres parce que les nouvelles règles ne lui ont pas permis de bénéficier à temps d'une transplantation cardiaque. Pour lutter contre le "tourisme sanitaire", le Royaume-Uni s'est doté de règles strictes en la matière.

Ese Elizabeth Alabi est la première victime de la préférence nationale - et européenne - en matière de don d'organes au Royaume-Uni. Cette jeune Nigériane de 29 ans est décédée lundi à Londres parce que les nouvelles règles ne lui ont pas permis de bénéficier à temps d'une transplantation cardiaque.

The Independent raconte dans son édition de jeudi l'histoire tragique de cette jeune immigrée. La jeune femme était arrivée en Grande-Bretagne en septembre 2005, enceinte de jumeaux, et entendait revenir dans son pays pour accoucher. Mais son état de santé s'étant déterioré, elle a finalement eu ses deux enfants sur le sol britannique, le 13 février. Les médecins britanniques ont diagnostiqué chez la jeune mère un grave problème cardiaque dont la seule solution était une transplantation.

Tourisme sanitaire

Mais selon les nouvelles règles de priorité fixées par l'hôpital public (le NHS),la liste de priorité 1, réservée avant tout aux Britanniques et aux ressortissants de l'Union européenne, était inaccessible à Ese Elizabeth Alabi. "C'est un cas tragique, mais les organes pour les transplantations sont rares et il est nécessaire d'avoir des règles claires pour établir une priorité", a réagi mardi un porte-parole du NHS.

L'objectif du gouvernement était de faire cesser le "tourisme sanitaire", ces ressortissants étrangers qui viendraient en Grande-Bretagne avec des visas de tourisme dans le seul but de bénéficier des soins gratuits.

Commenter cet article

  • Abc : Et c'est cette Europe qui parle de valeurs et de democratie ,qui s'érige en donneuse de leçon au monde entier. Individualisme ,egoïsme, mesquinerie ,xenophobie, c'est ça les valeurs de l'Europe aujourd'hui. On laisse mourir quelqu'un parcequ'il n'est pas né au bon endroit.

    Le 19/05/2006 à 15h30
  • Pierre : C'est de la non assistance à personne en danger de mort et c'est hors la loi!

    Le 19/05/2006 à 15h02
  • Feawing : C'est un cas difficile, mais je note que vous avez un sérieux parti-pris: Le coeur qui aurait pu sauver cette femme a-t-il sauvé quelqu'un d'autre? Rappelons le, les implants sont rares, et parfois on ne peut sauver qu'une personne à la fois. C'est cruel, c'est injuste... Mais j'ai une question pour tous ceux qui s'insurgent: combien d'entre vous ont leur carte de donneur d'organe sur eux? (Je porte la mienne dans mon porte feuille depuis des années)

    Le 19/05/2006 à 14h46
  • Paul : Tony blair a trop de sang sur les mains,tous ces morts pourquoi?Pour faire comme ceux qu'il pretend combattre avec son maitre à penser w bush!Comment peut il encore se regarder dans une glaçe avec autant de morts à son actif?Comment les anglais peuvent ils supporté cela sans broncher alors que leurs ancetres ont combattus le nazisme?

    Le 19/05/2006 à 14h20
  • Gerbant : C'est vraiment abject d'oser parler de tourisme sanitaire alors que c'est une question de vie ou de mort blair devrait etre poursuivi pour crime contre l'humanité!!Et ses enfants seront certainement adoptés par un couple d'anglais qui ne peuvent en avoir!

    Le 19/05/2006 à 14h05
      Nous suivre :
      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      logAudience