En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Irak : nouveau gouvernement sur fond de chaos

Edité par
le 20 mai 2006 à 08h49
Temps de lecture
3min
Attentat anti-chiite à Bagdad (LCI/TF1)

Attentat anti-chiite à Bagdad (LCI/TF1) / Crédits : (LCI/TF1)

À lire aussi
MondeDix-neuf ouvriers chiites ont été tués samedi à Bagdad et quinze personnes ont été exécutées sommairement dans les environs de la capitale alors que le nouveau gouvernement partiel a été investi par le Parlement.

Dix-neuf personnes ont été tuées et 36 blessées samedi matin dans un attentat à la bombe visant des ouvriers, dans le quartier chiite déshérité de Sadr city, dans l'est de Bagdad, selon un bilan du ministère de l'Intérieur. Plus tôt, les corps de 15 personnes portant des traces de torture et tuées par balles avaient été découverts samedi matin à Moussayeb, à 55 km au sud de la capitale, d'après le ministère de la Défense.

Attentats et enlèvements suivis d'exécutions sommaires se sont multipliés en Irak alors que la violence confessionnelle a atteint des sommets inquiétants depuis un attentat le 22 février contre le mausolée chiite de la ville sunnite de Samarra, à 125 km au nord de Bagdad. La communauté sunnite accuse le ministre de l'Intérieur de couvrir des escadrons de la mort chiites.

"Une véritable nouvelle chance"

Samedi, le Parlement irakien a investi le nouveau gouvernement d'union national formé par le Premier ministre désigné Nouri al Maliki. Il compte 37 ministères, dont trois ont été pourvus à titre provisoire par le Premier ministre et les deux vice-Premiers ministres. Nouri al Maliki est issu du mouvement islamiste chiite de l'Alliance irakienne unifiée. Il a ensuite prononcé son discours de politique générale sur lequel les 275 élus devaient également se prononcer.

La formation d'un gouvernement rassemblant pour la première fois les représentants élus des communautés chiites, sunnites et kurdes, est considérée par les Etats-Unis comme le meilleur moyen d'endiguer l'insurrection sunnite et les violences confessionnelles. Washington voit dans le cabinet irakien une "véritable nouvelle chance" et attend qu'il prenne "les décisions difficiles" trop longtemps repoussées. (D'après AFP)

Une pub hollywoodienne contre les attentats

Des producteurs libanais et américains tournent ce week-end à Los Angeles une publicité destinée à la télévision irakienne et censée dissuader les auteurs d'attentats suicides. "C'est une annonce d'intérêt public de 60 secondes, qui va montrer un attentat suicide sur une place de Bagdad, vu de la perspective des personnes innocentes dont les vies sont affectées par des violences de ce type", a expliqué la production. Doté d'un budget d'un million de dollars, le projet nécessite 120 caméras et 200 figurants. "Epargner une vie n'a pas de prix", expliquent les promoteurs.

(Image TF1/LCI : Dans le quartier chiite de Sadr City, à Bagdad)

Commenter cet article

  • Citoyen : On se croirait a Sao Paulo: chaos et executions de policiers.

    Le 21/05/2006 à 17h30
  • Vastre : Le titre de TF1 me choque : "Irak : nouveau gouvernement sur fond de chaos". Monsieur le Président George Bush a pourtant promis la liberté, la puissance, la gloire, la paix dans ce pays après le court passage de la puissante Amérique. Serait-il décent de demander à Monsieur Bush de rendre des comptes sur sa brillante campagne irakienne ? Excusez moi de déranger ainsi l'ordre mondial !

    Le 20/05/2006 à 18h00
  • Aigle : Ce qu'il y a de plus navrant, c'est que le monde dit libre s'en moque éperdûment. Que des bandits étrangers tuent des civils et égorgent leurs otages, c'est à croire que c'est tout à fait normal. Mais qu'un terroriste soit attaché à une laisse par des américains, alors ça devient monstrueux. Les gens auraient-ils le cerveau qui fonctionne à l'envers, maintenant ?

    Le 20/05/2006 à 17h58
      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience