En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Iran : le plan souffreteux des Européens

Edité par
le 20 mai 2006 à 12h02
Temps de lecture
3min
TF1/LCI iran président ahmadinejad 24 avril 06
A lire aussi
MondeL'Union européenne serait prête à aider l'Iran à construire plusieurs réacteurs à eau légère et à créer une banque de combustible nucléaire si Téhéran cesse d'enrichir de l'uranium. Les Iraniens ont rejeté l'offre avant qu'elle soit officielle. Quant aux Américains, ils seraient très sceptiques.

Si l'Iran veut de l'énergie, les Européens sont prêts à lui en fournir. Mais pas question de permettre à Téhéran d'enrichir sur son sol de l'uranium. Voilà en synthèse la proposition que l'Europe va soumettre au régime iranien... qui l'a rejetée par avance.

Selon un projet révélé par l'AFP, l'Union européenne est prête à aider l'Iran à construire plusieurs réacteurs à eau légère et à créer une banque de combustible nucléaire si Téhéran cesse d'enrichir de l'uranium. La Russie pourrait enrichir sur son sol de l'uranium pour l'Iran. Pour parfaire le marché, Grande-Bretagne, France, et Allemagne prépareraient une série de contreparties commerciales, technologiques et de sécurité à un éventuel assentiment de l'Iran. Parmi celles-ci, Téhéran recevrait l'assurance d'être associé aux discussions sur la situation au Proche-Orient.

Pessimisme

Mais le document énumère aussi quinze sanctions ciblées parmi lesquelles le Conseil de sécurité de l'ONU pourrait choisir si les Iraniens ne se conformaient pas aux demandes internationales. Il s'agirait de sanctions, n'impliquant pas la force militaire, de type embargos, gel des avoirs du régime, etc.

Selon un diplomate occidental, les Etats-Unis, qui estiment que l'Iran utilise son programme nucléaire civil pour dissimuler des activités menant à l'arme atomique, soutiennent les propositions européennes "à certaines conditions". Mais, d'après le New York Times, Washington serait plutôt hostile à la nouvelle offre de Bruxelles, principalement à l'idée de laisser certaines entreprises faire affaires impunément avec la république islamique.

Les trois Européens, les Etats-Unis, la Russie et la Chine, soit les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne, doivent se réunir à Londres mercredi prochain pour mettre au point une position commune sur la base de ces propositions. Mais les milieux diplomatiques sont pessimistes. Le Conseil de sécurité a demandé le 29 mars à l'Iran de se soumettre à la demande de l'AIEA de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium et de coopérer pleinement à une enquête lancée il y a trois ans.

(Image LCI : Mahmoud Ahmadinejad)

Commenter cet article

  • Richard : Le gouvernement britannique voudrait se doter d'une generation nouvelles de reacteurs nucleaires et possede deja l'arme nucleaire. Cependant, il defend a l'Iran de se doter de l'energie nucleaire et le soupcon de developper l'arme nucleaire. Quelle grande hypocrisie!

    Le 21/05/2006 à 09h32
  • Laurent : Mais oui boby, les iraniens sont des grands gentils avec des intentions "louables" humanistes et les americains, des horribles mechants capitalistes. on sait de quel bord vous etes.

    Le 20/05/2006 à 20h59
  • Chairmann : Ras le bol de nos politiques qui baissent les pantalons

    Le 20/05/2006 à 20h52
  • Wesny Chaperon : J'estime que c'est une proposition louable qu'ont faite les européens au gouvernement iranien car elle exprime une volonté de leur part de trouver une issue à cette crise (à la différence de l'oncle Sam). Toutefois, il est prévisible que cette proposition ne porterait jamais Ahmadinejad à changer d'avis.

    Le 20/05/2006 à 16h54
  • Boby : Et pourquoi l'Iran ne devrait pas disposer des l'arme nucleaire pour dissuader les americains de venir piller leur petrole et leur richesse, n'oblions pas les attentats de 1945 à Hiroshima et Nagasaki, les Americains sont les seuls au monde qui peuvent comettre des crimes pareil comme se servir d'une telle arme...

    Le 20/05/2006 à 15h59
      Nous suivre :
      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      logAudience