En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Test de détecteurs d'explosifs dans le métro londonien


le 17 mai 2006 à 16h00
Temps de lecture
3min
metro londres reprise
À lire aussi
MondeLa police britannique teste actuellement dans le métro londonien un dispositif capable de détecter la présence d'explosifs sur les voyageurs. Le scanner peut déceler des traces sur une carte de métro, un téléphone portable ou tout autre objet appartenant à une personne qui a manipulé des explosifs.

Les autorités britanniques ont présenté dans une station du métro de Londres une nouvelle batterie d'équipements capables de détecter la présence d'explosifs sur les voyageurs, pour lutter contre les attentats tels que ceux du 7 juillet 2005.

Scanners et lecteur optique

Le dispositif consiste en un scanner capable de déceler des traces d'explosifs sur une carte de métro, un téléphone portable ou tout autre objet appartenant à une personne qui a manipulé des explosifs. Il est complété par un lecteur optique permettant de détecter la présence d'explosifs sur les doigts d'une personne. Un scanner à bagages à haute résolution d'image fait également partie des appareils mis à l'épreuve. Cette technologie sera testée pendant un mois à la station de Canary Warf, dans l'est de Londres, avec à l'aide de passagers volontaires choisis au hasard.

"Améliorer la sécurité"

Des tests supplémentaires seront effectués le mois prochain, notamment ceux d'un appareil, le Sabre 4000, qui permet de déceler des vapeurs ou traces d'explosifs présentes dans l'air. Enfin, des tests à l'aide de chiens dressés pour détecter des explosifs seront effectués dans une des grandes gares de Londres et de province.

"A la suite des attentats terroristes de juillet 2005 à Londres, le gouvernement cherche les moyens d'améliorer la sécurité" dans les gares et les stations de métro, explique le ministère des Transports, dans une brochure destinée aux usagers du métro. Des tests similaires avaient eu lieu en janvier dernier dans la gare de Paddington, un important noeud ferroviaire et du métro du nord-ouest de Londres.

Commenter cet article

  • Ju : "Désignés volontaires choisis au hasard " signifie : Que des gens se sont proposé volontairement et que parmis ceux ci certains on été choisis au hasard......... avant de critiquer les journalistes, il faudrait apprendre le français. il serait mieux de donner un avis intelligent et constructif. Cette innovation peut changer beaucoup de chose et devrait etre instaurée partout.

    Le 18/05/2006 à 02h28
  • Mojorisin : Ne reste plus qu'aux apprentis terroristes à se faire embaucher parmi le personnel du métro londonien...les galeries techniques, vous connaissez?

    Le 17/05/2006 à 22h24
  • Jean : Parmi les volontaires à l'expérience, quelques uns sont choisis au hasard...

    Le 17/05/2006 à 17h38
  • Laurent : "à l'aide de passagers volontaires choisis au hasard" Des désignés volontaires? ^^ Petite bourde de rédaction?

    Le 17/05/2006 à 17h29
      Nous suivre :
      Un cargo de l'espace pour ravitailler l'ISS

      Un cargo de l'espace pour ravitailler l'ISS

      logAudience