En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les larmes des Portugais


le 06 juillet 2006 à 08h34
Temps de lecture
3min
tf1 lci portugais lisbonne mondial

tf1 lci portugais lisbonne mondial /

À lire aussi
Monde"C'est tellement triste, c'est au-delà des mots". Tandis que les Français exultaient mercredi soir après la victoire des Bleus en demi-finale, les Portugais étaient partagés entre la consternation, l'incompréhension et la tristesse.

32 PAYS, 32 BLOGUEURS :
SUIVEZ LE MONDIAL AUTREMENT

La tristesse s'est abattue sur Lisbonne, frappée d'un silence de consternation mercredi soir après l'élimination de la Seleçao par la France (1-0) en demi-finale du Mondial. Les milliers de supporteurs aux couleurs du drapeau lusitanien (rouge et vert) venus assister au match devant un écran géant dans le centre de la capitale restaient silencieux après le coup de sifflet final, rentrant chez eux avec les bannières rangées dans les poches.

Le Premier ministre portugais, Jose Socrates, a salué sa sélection nationale depuis le stade de Munich où il était venu assister au match. "Je pense que l'équipe a fait beaucoup pour le prestige international du Portugal et nous lui en sommes reconnaissants. Je suis vraiment fier de cette équipe et je pense que tout le peuple portugais l'est aussi", a déclaré le chef du gouvernement à la télévision portugaise SIC.

"Au-delà des mots"

TF1/LCI blogs mondial capture blog france 28 juin

32 pays, 32 blogueurs : suivez
l'actualité du Mondial autrement

A Lisbonne, beaucoup restaient prostrés, le regard perdu. Des larmes coulaient çà et là. "Je croyais vraiment que nous allions passer cette fois-ci. C'est tellement triste, c'est au-delà des mots", a dit Cristina Perreira, étudiante de 23 ans. La foule avait été douchée dès la 33e minute, lorsque le capitaine français Zinédine Zidane transformait le penalty de la victoire.

Le Portugal avait atteint la demi-finale d'un Mondial pour la 2e fois de son histoire, après l'épopée de la bande à Eusebio en 1966. "On dirait qu'ils (les Français) nous retirent toujours le tapis sous les pieds, lançait Bruno Aguiar, 26 ans. C'aurait été une si grande fête ici si on avait gagné..." La dernière victoire portugaise sur les Bleus remonte à 1975. La France a déjà éliminé la Selecçao lors de deux demi-finales de Championnat d'Europe des nations (1984 et 2000), que les Bleus devaient remporter.

(AFP)

Cliquez ici pour accéder à tous les blogs

Retrouvez chaque matin à 7h15, 8h05 et 12h20 le Journal de la Coupe du Monde sur LCI

(photo TF1-LCI : au stade Charléty)

Commenter cet article

  • Fab : Hé oui ! L'arrogance ne paye pas toujours. Beau match malgré l'effet Culbuto de certains joueurs Portugais. Et pour répondre à un certain canadien, nous, au moins, nous y sommes, en finale ! Bon curling.

    Le 06/07/2006 à 10h59
  • Robert : Je vais être méchant: je suis content, on a éliminé les portugais et leurs cousins brésiliens... mais les portugais ont fait un meilleur match que nous et qui aurait pu basculer en leur faveur, nous avons eu énormément de chance pour une fois...

    Le 06/07/2006 à 10h59
  • Vincent : BRAVO C.RONALDO, TU AURAS TON DIPLOMEDE COMEDIEN !

    Le 06/07/2006 à 10h54
  • Serge : Joe du Canada, je ne sais pas ce qui motive ta hargne anti-française mais faudrait nous expliquer ce que c'est pour toi un match honnêtement gagné. Je ne vois pas comment tu peux dire que les bleus ont volé le match, le pénalti était parfaitement justifié et Zizou l'a tiré avec une maestria et une précision dignes des plus grands joueurs, vu la dextérité du gardien du portugal il fallait pas être une pipe pour lui rentrer le but. Par contre, comme ça a été déjà dit ici on a pu assiter à un festival de plongeons de la part des joueurs portugais surtout en 2eme partie.. As tu au moins vu le match? Ou bien craches tu ton fiel gratuitement comme un pisse-vinaigre limité à toujours baver sur tout ce qui est français?

    Le 06/07/2006 à 10h53
  • Supporter français : Tout à fait d'accord avec José de Lyon(Allez l'OL). Ayez une équipe composée de vrais joueurs! Pas une équipe de tricheurs et de simulateurs et après, vos larmes seront de joie car vous mériterez de gagner. Que cette élimination serve de leçon à Scolari qui doit faire en sorte que la mauvaise mentalité de ses joueurs change.

    Le 06/07/2006 à 10h47
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience