En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La confusion règne dans les aéroports londoniens


le 14 août 2006 à 11h21
Temps de lecture
4min
heathrow aeroport

Crédits : dr

À lire aussi
MondeLes 86 compagnies aériennes opérant à Londres-Heathrow ont encore dû annuler de nombreux vols lundi. Les mesures de sécurité sont en passe d'être partiellement levées, mais les compagnies aériennes ont besoin d'un délai pour autoriser à nouveau les bagages à main.

Les aéroports londoniens n'ont jamais connu autant de pagaille. La plus grande confusion règne actuellement en raison des mesures de sécurité draconiennes adoptées après l'annonce de la découverte d'un complot terroriste contre des avions. Ces mesures sont d'ailleurs en passe d'être partiellement levées.

Le niveau de l'alerte au terrorisme a été abaissé dans la nuit au Royaume-Uni. Des attentats terroristes en Grande-Bretagne restent "très probables", mais la menace est moins imminente, a affirmé lundi le ministre de l'Intérieur John Reid, pour expliquer ce rabaissmeent du niveau d'alerte.

Les passagers sont de nouveau autorisés à conserver un bagage à main (lire notre encadré plus bas), à condition qu'il ne contienne ni liquide ni crème, car le complot aurait impliqué l'utilisation d'explosifs sous forme liquide, selon la presse citant des sources proches des enquêteurs.

Bagages à main autorisés mardi matin

Mais ce nouveau changement des conditions d'admission à bord des avions complique dans l'immédiat les contrôles. "Une certaine confusion est inévitable au moment où l'on change les procédures", a reconnu lundi matin le ministre des transports, Douglas Alexander, dans une interview télévisée.

La levée de l'interdiction des bagages à main a été annoncée comme devant entrer en vigueur immédiatement, puis mardi. L'opérateur des aéroports londoniens, BAA, par la voix de son directeur général, Stephen Nelson, a annoncé "ne pas être prêt aujourd'hui (lundi) à appliquer" ces nouvelles mesures et a fixé leur entrée en vigueur mardi matin. Dans le même temps, British Airways, qui assure 40% des vols à l'aéroport de Londres-Heathrow, a elle fixé lundi après-midi l'autorisation des bagages à main.

Très longues files d'attente

Les 86 compagnies aériennes opérant à Londres-Heathrow ont de nouveau  dû annuler 10 à 20%de leurs vols lundi et enregistrés des retards non limités aux départs vers les Etats-Unis. De très longues files d'attente serpentaient à l'extérieur des aérogares, sous une pluie d'orage, tard dimanche soir. La compagnie française Air France a aussi annulé lundi quatre vols entre Roissy-Charles-De-Gaulle et Heathrow. 16 vols ont déjà été annulés lundi matin à l'aéroport de Londres-Stansted. Du coup, Eurostar a annoncé lundi avoir enregistré une hausse de 27% du nombre de ses passagers par rapport à la normale.

La polémique se poursuit par ailleurs entre BAA et plusieurs compagnies, notamment British Airways et Ryanair, qui ont publiquement accusé l'opérateur d'incompétence en raison de "son incapacité à assurer la sécurité et des opérations fiables de contrôle des bagages". Ryanair a renouvelé sa demande qu'il soit fait appel à l'armée pour éviter une paralysie totale de Londres-Heathrow, le plus important aéroport européen en nombre de passagers. BAA a répliqué en menaçant d'immobiliser au sol toutes les opérations de British Airways.

Quels sont les objets interdits?

L'interdiction de tout bagage à main à bord  des avions de ligne au départ de la Grande-Bretagne devait être levée mardi matin, mais avec d'importantes restrictions :

- L'unique bagage ne devra pas excéder la taille d'une sacoche d'ordinateur  ou d'un attaché-case ordinaire.
- Les bagages à main ne doivent contenir aucun cosmétique, aucun liquide,  aucune boisson, ni aucun produit de toilette (dentifrice, gel pour cheveux,  mousse à raser, parfums, déodorants, etc...).
- Les passagers sont autorisés à emporter à bord un ordinateur, des médicaments, même sous forme liquide, prescrits par ordonnance et du lait  maternisé et aliments pour bébé. Ceux-ci et le contenu des biberons devront être  goûtés par la personne accompagnant l'enfant.
- La BAA précise que les passagers peuvent faire des achats hors-taxes une  fois dans la zone de départ et les emporter à bord, sauf s'ils sont en partance  pour les Etats-Unis. Dans ce cas, les passagers ne pourront embarquer à bord  aucun liquide ni aucune crème achetés dans la zone de départ. Nourritures et  boissons doivent être consommées avant l'embarquement pour les Etats-Unis.
- Les passagers en partance pour les Etats-Unis seront soumis à un second contrôle, notamment une fouille au corps, au moment de monter dans l'avion.

D'après AFP

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      logAudience