En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Irak: la guerre civile évoquée

Edité par
le 03 août 2006 à 17h42
Temps de lecture
3min
TF1/LCI : Soldats américains en Irak

Soldats américains en Irak / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
MondeDans l'ombre du conflit libano-israélien, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne redoutent une guerre civile en Irak. La violence interconfessionnelle n'a en effet pas diminué en intensité depuis des mois. Sur les six premiers mois de l'année en cours, l'ONU relève 14.000 morts, soit 75 en moyenne par jour.

Les violences en Irak interpellent la communauté internationale, malgré les affirmations rassurantes du président irakien Jalal Talabani. Ce dernier annonçait mercredi que les forces de sécurité irakiennes seraient en mesure d'assurer la sécurité de l'ensemble du pays d'ici la fin de l'année. Même  les Etats-Unis commencent à craindre le pire.

Le général John Abizaid, chef du Commandement central américain (Centcom), qui supervise les opérations américaines en Irak, a minimisé les chances de réduire les effectifs militaires américains en Irak cette année. Si la violence interconfessionnelle ne s'arrête pas "il est possible que l'Irak sombre dans la guerre civile", a-t-il déclaré lors d'une audition devant la commission du Sénat sur les forces armées.

William Patey, l'ambassadeur britannique à Bagdad, évoquait quant à lui ce jeudi la probabilité d'une "guerre civile de faible intensité et d'une division de fait de l'Irak. Cette hypothèse serait, selon lui, plus probable qu'une transition réussie et substantielle vers une démocratie stable".

"La situation n'est pas désespérée"

"La situation n'est pas désespérée" même si l'Irak va demeurer "difficile et en désordre" pour "les prochaines cinq à dix années", conclut néanmoins le diplomate dans ce communiqué adressé au Premier ministre Tony Blair et au Foreign Office.

Selon un rapport de l'ONU, plus de 14.000 civils irakiens ont été tués au cours des six premiers mois de cette année.

Commenter cet article

  • Maurice : Menace d'une guerre civile???? Et c'est quoi là maintenant depuis des mois? Un bal musette?

    Le 04/08/2006 à 10h35
  • Cbo : Nous n'avons plus rien à dire, c'est une réussite complète.

    Le 04/08/2006 à 09h54
  • Richard : Comme c'est une boite de Pandore! Mais, j'ai peur que cette fois-ci il n'y ait pas d'espoir... Neanmoins, on prie. Que Dieu donne la paix aux trois Iraks (kurde, sunnite et chiite)!

    Le 04/08/2006 à 09h31
  • Ravery Christophe : Et voila le resultat de la politique de Bush au Moyen-Orient! Il aura reussi a mettre toute cette region du globe a feu et a sang! Et ce type faisait la morale a Saddam Hussein! il est pire que lui!!!

    Le 04/08/2006 à 08h39
  • Philippe : C'est incroyable! comme si cela n'etait pas a prevoir apres l'intervention americaine! si saddam representait une menace et je veux bien le croire,ce n'etait pas en envahissant son pays que l'ordre allait revenir.Nous avons affaire a des irresponsables completement idiots.N'importe qui dans la rue savait ce qui allait se passer et pourtant ils n'ont pas fait les grandes ecoles militaires .

    Le 04/08/2006 à 06h10
      Nous suivre :
      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      logAudience