En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Iran : les caricatures sur l'Holocauste exposées


le 16 août 2006 à 11h42
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] caricatures holocauste iran

Crédits : AFP

À lire aussi
MondeAprès la publication des dessins controversés sur Mahomet dans les journaux européens, l'Iran avait riposté en organisant un concours de caricatures sur l'Holocauste. Les planches retenues sont exposées à Téhéran.

"Nous avons ouvert cette exposition pour trouver où était la limite de la liberté d'expression chez les Occidentaux". Massoud Shojai, directeur de l'association Iran Caricature, qui organise depuis lundi à Téhéran l'exposition iranienne de croquis sur la solution finale, ne fait pas dans la langue de bois. "Ils peuvent écrire ce qu'ils veulent sur le prophète, mais si quelqu'un exprime des doutes sur l'Holocauste, il est puni d'une amende ou envoyé en prison", affirme-t-il.

Cette exposition est la suite du concours lancé en février en réponse à la publication des dessins du prophète Mahomet dans des journaux européens. Au total, plus de 200 sont exposés, sur un total de 1 000 reçus, provenant d'une soixantaine de pays. L'affiche montre trois casques allemands de la Seconde Guerre Mondiale, dont un porte l'étoile de David.

Parallèle avec le conflit israélo-palestinien

La plupart des planches reprennent le stéréotype du juif au nez crochu, très courant dans les caricatures antisémites de la presse nazie. Plus proche du parallèle fait par l'Iran entre la solution finale et le conflit israélo-palestinien, une caricature représente une croix gammée se transformant en étoile de David barbelée étranglant des Palestiniens, ou Adolf Hitler exhortant l'actuelle direction d'Israël à procéder à un Holocauste.

"Nous sommes préoccupés par les véritables holocaustes prenant place autour de nous", lance Massoud Shojai, en jugeant les compte-rendus historiques sur la Shoah "exagérés". "Nous ne nions pas que des juifs aient été tués lors de la Seconde Guerre Mondiale, mais pourquoi les Palestiniens devraient-ils en payer le prix ?", demande-t-il.

D'après AFP

Double langage sur le nucléaire ?


Mardi, le président iranien affirmait que l'Iran rejetait la résolution de l'Onu lui demandant de stopper son programme nucléaire avant le 31 août. Ce mercredi, le ministre des Affaires étrangères a atténué cette déclaration en soulignant que son pays était "prêt à discuter" du dossier.


(photo afp : l'une des caricatures

)

Commenter cet article

  • Xxxxx : Je trouve ça mal vue cet amalgame entre Mahomet et l'Holocauste !

    Le 16/08/2006 à 16h20
  • Guerrin : J'ai lu il n'y a pas longtemps que plus de personne sont mortes en Irak depuis 2003 que de Palestiniens et d'Israeliens depuis le debut de leur conflit. Cela ne semble pas emouvoir les Iraniens.

    Le 16/08/2006 à 16h13
  • Christian : A franck et fab, j'aurais aimé vous entendre lors de l'émotion qu'a suscité les caricatures de mahomet. la vérité est qu'il n'ya pas de réligion au dessus des autres. on peut caricaturer toutes les religions , y compris le judaisme sans se faire traiter d'antisémite comme c'est trop souvent le cas.

    Le 16/08/2006 à 16h11
  • MKA : Keizersose tu me fais rigoler, parce que ton message représente a lui tout seul l'intelligence de tous les francais pour qui desormais le mot musulman signifie ben laden : JE TE SIGNALE QUE JESUS EST CONSIDERAIT COMME UN PRPHETE POUR LES MUSULMANS ET LA REACTION A DES CARICATURES SUR JESUS AURAIT ETE LA MEME QUE POUR CELLE SUR MAHOMET, VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA RELIGION MUSULMANE C EST ABERRANT

    Le 16/08/2006 à 15h28
  • Dany : Je vois pas le rapport entre mahomet et la shoa, si ce n 'est que l'iran cherche a tapper là ou cela fait mal, si l'iran veut jouer a faire bobo au mechants occidentaux il doit alors caricaturer la religion , jesus et tout le toutim sinon cela n'a aucun sens

    Le 16/08/2006 à 15h01
      Nous suivre :
      Foresti à la fin de son interview sur TF1 : "C'est déjà fini ? Mais ça va pas du tout !"

      Foresti à la fin de son interview sur TF1 : "C'est déjà fini ? Mais ça va pas du tout !"

      logAudience