En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mystère en haute mer autour de deux Français rescapés


le 18 août 2006 à 20h15
Temps de lecture
3min
Trimaran naufragé au large des côtes portugaises

Trimaran naufragé au large des côtes portugaises / Crédits : DR

A lire aussi
MondeDeux Français ont été repêchés au large du Portugal et arrêtés pour être interrogés sur la mort d'un troisième passager, retrouvé les mains liées après le naufrage du navire. La victime, un Belge de 60 ans, serait le propriétaire du bateau.

On dirait le scénario d'un film. Un Français de 51 ans et sa sœur de 48 ans, secourus après le naufrage d'un trimaran par une mer démontée, au large du Portugal, ont été arrêtés vendredi par la police portugaise, qui les soupçonne d'avoir assassiné le propriétaire du bateau. Le corps retrouvé à l'intérieur de la coque du trimaran est celui d'un Belge de 60 ans qui serait le propriétaire du bateau. La victime a été retrouvée les mains liées et semble être mort noyé après le naufrage du navire.

Tentative de viol?

Le couple est actuellement interrogé par un juge au sujet du cadavre. La femme, citée par l'agence portugaise Lusa, a déclaré que le Belge avait tenté de la violer. L'homme a été identifié comme "Thierry B" par la police qui n'a pas fourni son nom complet et a indiqué par ailleurs que la femme portait un nom portugais.

Le trimaran a été découvert retourné et dérivant jeudi matin près du port de pêche de Sagres, à 300 km au sud de Lisbonne. Un bâtiment de la marine portugaise a porté secours aux deux Français, qui souffraient d'hypothermie et se trouvaient à bord d'un bateau pneumatique près du trimaran. L'épave avait été repérée à l'aube de vendredi par la marine portugaise à 20 milles marins du Cap St Vincent, le point le plus au sud-ouest de l'Europe.

Photo d'ouverture : Trimaran naufragé au large des côtes portugaises - DR

D'après AFP

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Régalez-vous M. le Président" : quand Hollande se laisse aller à la gourmandise

      "Régalez-vous M. le Président" : quand Hollande se laisse aller à la gourmandise

      logAudience