En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Royaume-Uni : polémique sur les critères de contrôle de passagers


le 15 août 2006 à 10h36
Temps de lecture
3min
heathrow aeroport

Crédits : dr

A lire aussi
MondeLondres envisagerait de concentrer les contrôles de sécurité dans les aéroports sur certains passagers en fonction notamment de leur origine ethnique ou appartenance religieuse, rapportent mardi plusieurs journaux britanniques.

Le gouvernement de Tony Blair entendrait mettre en place un système de contrôle dans les aéroports uniquement sur certains passagers, en fonction de leur origine ethnique ou appartenance religieuse.

La technique "consiste à sélectionner des gens aux comportements suspects, qui font des trajets inhabituels, ou, de façon plus controversée, qui ont certaines origines ethniques ou religieuses", écrit le quotidien britannique Times. Le ministère des Transports a refusé tout commentaire.

Recherche des "passagers à profil" pour éviter le chaos

Plusieurs journaux se font l'écho de ce projet et, d'après le Times, la technique ne consisterait pas seulement à sortir des files d'attente "des jeunes gens d'apparence asiatique. Mais elle outragerait la communauté musulmane car ses membres feraient très probablement l'objet de contrôles supplémentaires".

Dimanche, un ancien responsable de Scotland Yard, Lord Stevens, avait déjà suggéré de concentrer les contrôles sur les "jeunes gens musulmans". "Le terrorisme islamique en Occident a été l'oeuvre de jeunes gens musulmans qui voyagent presque toujours seuls ou en très petits groupes", a écrit Lord Stevens dans News of the World.

"Je suis un homme blanc de 62 ans, ex-policier, qui porte des costumes. Je prend souvent l'avion, mais ai-je vraiment le profil d'un kamikaze? Et que dire d'une jeune mère avec ses trois gosses? Du couple homo, de l'équipe de rugby, de l'homme d'affaires?", ajoute Lord Stevens, pour qui la recherche des "passagers à profil" présenterait l'avantage d'éviter le chaos dans les aéroports en raison des mesures de sécurité qui s'appliquent à tous.

"McVeigh serait passé au travers parce qu'il était blanc"

"Je ne pense pas qu'il existe un profil type du terroriste", a répondu un haut responsable de la police de confession musulmane, Ali Desai. Sur la radio BBC 2, Ali Desai a ajouté que les services de sécurité pourraient éventuellement s'intéresser aux précédents voyages des passagers, à la façon dont ils ont acheté leur billet, mais que les contrôles "deviennent énormément problématiques quand ils sont basés sur l'origine ethnique, la religion ou le pays d'origine". Et d'ajouter : "Timothy McVeigh, l'auteur de l'attentat à la bombe à Oklahoma City, en avril 1995, serait sans doute passé au travers du système de sécurité parce qu'il était un homme blanc".

British Airways envisage de demander un dédommagement

British Airways, qui a dû annuler 1.100 vols en raison d'un renforcement des mesures de sécurité consécutif à un complot déjoué par la police britannique, pourrait réclamer des dédommagements au gestionnaire aéroportuaire BAA. "Nous y pensons très sérieusement; nous devons examiner les répercussions et les prendre en considération", a dit une porte-parole de BA. En attendant, British Airways espèrait assurer 90% de ses vols depuis Londres mercredi.

D'après AFP

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      logAudience