En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Blair quittera le pouvoir en 2007

Edité par
le 07 septembre 2006 à 10h14 , mis à jour le 07 septembre 2006 à 10h40.
Temps de lecture
3min
TF1-LCI - Tony Blair, en août 2005

Tony Blair, en août 2005 / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
MondeLe Premier ministre britannique a confirmé ce jeudi son départ du 10 Downing Street d'ici à un an.

Quatre mois après la réélection de son parti et sa confirmation à la tête du gouvernement, Tony Blair a déclaré qu'il allait quitter son poste d'ici à un an, soit avant l'échéance prochaine de 2009-2010. Sous la pression, le Premier ministre en a fait l'annonce lors d'une visite d'école avec le ministre de l'Education.

Se refusant à donner une date précise de son départ, qu'il livrera ultérieurement, le chef du gouvernement britannique a affirmé : "j'aurais préféré le faire à ma manière. Mais il est assez évident, qu'à cause de ce que plusieurs de mes collègues ont dit cette semaine, que le prochain congrès du parti (travailliste) dans deux semaines sera mon dernier congrès en tant que dirigeant du parti, et que le prochain congrès des syndicats unifiés (TUC) sera mon dernier, probablement à notre soulagement à tous".

Les médias parlent de mai prochain

Cette confirmation fait suite aux annonces de démission de la veille. Mercredi en effet, sept membres de l'administration gouvernementale se sont retirés, suivant l'exemple du sous-secrétaire d'Etat à la Défense, Tom Watson. Ils entendaient ainsi protester contre le refus du Premier ministre de donner la date de son départ.

Les médias annonçaient déjà la couleur dès le matin. Jeudi, le Sun affirmait déjà que Tony Blair quitterait la direction du Parti travailliste le 31 mai prochain, soit moins d'un mois après son dixième anniversaire au poste de Premier ministre et qu'il démissionnerait huit semaines plus tard. Selon la chaîne Sky News, il quitterait même la tête du parti le 4 mai.

(Photo TF1-LCI - archive : Tony Blair, en août 2005)

Commenter cet article

  • Laurent : Enfin! il était temps. Ce n'est pas en faisant une politique de droite qu'il peut attirer des sympathisants de gauche. Après, on s'étonne qu'il n'y ait plus de différence entre la droite et la gauche. merci de me publier LCI

    Le 07/09/2006 à 16h28
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience