En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Rencontre entre Solana et le responsable iranien


le 09 septembre 2006 à 13h29
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] Javier Solana Anders Fogh Rasmussen

Crédits : AFP/Keld Navntoft

A lire aussi
MondeLe haut représentant de l'Union européenne pour la politique extérieure a rencontré samedi à Vienne le responsable nucléaire iranien, Ali Larijani. Qualifiée de "constructive", la rencontre se poursuivra dimanche.

Le Haut représentant de l'UE pour la politique extérieure Javier Solana a rencontré samedi à Vienne le responsable nucléaire iranien Ali Larijani.  "Nous avons eu de longs entretiens avec M. Solana (...) nous avons discuté d'une série de questions, contenues en quelque sorte dans l'offre faite par les Européens ainsi que la réponse donnée par l'Iran", a déclaré Ali Larijani à la presse après trois heures de discussions à la chancellerie fédérale autrichienne. "Nous avons eu des entretiens satisfaisants et constructifs, nous avons réalisé des progrès dans certains domaines et nous continuerons demain", a-t-il ajouté.

Cristina Gallach, porte-parole du Haut représentant de l'Union européenne, a elle aussi fait état de discussions "positives et constructives".

Les Etats-Unis favorables à des sanctions

Le haut représentant pour la politique extérieure de l'UE avait affirmé vendredi à Copenhague qu'il n'y aurait pas de sanctions à l'encontre de l'Iran, tant que les discussions sur le dossier nucléaire se poursuivraient. Les Etats-Unis souhaitent pourtant qu'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU prévoyant des sanctions contre l'Iran pour son programme nucléaire contesté soit élaborée dès la semaine prochaine, avait dit le même jour à Berlin le sous-secrétaire d'Etat Nicholas Burns. Un haut dignitaire religieux iranien, l'ayatollah Mohammed Emami Kashani, avait, quant à lui, mis en garde vendredi contre des sanctions visant son pays. "Ces sanctions que les Etats-Unis ont mises à l'ordre du jour vont frapper le monde et la région avant de frapper l'Iran", avait-il dit.

Téhéran n'a pas respecté l'ultimatum fixé au 31 août par la résolution 1696 du Conseil de sécurité pour arrêter son programme d'enrichissement d'uranium. Aux termes de cette résolution, le Conseil peut décider d'imposer des sanctions. L'Iran affirme vouloir enrichir de l'uranium à des fins pacifiques, mais les pays occidentaux le soupçonnent de chercher à mettre au point secrètement l'arme nucléaire.

D'après AFP

(Image AFP/Keld Navntoft Javier Solana lors de sa rencontre avec le Premier ministre danois, le 7 septembre)

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience