En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Drames de l'immigration clandestine à Lampedusa


le 19 août 2006 à 20h18
Temps de lecture
3min
image d'archive

image d'archive / Crédits : DR

À lire aussi
AfriqueAu moins vingt candidats à l'immigration sont morts noyés ce week-end au large de l'île italienne lors du naufrage de leurs embarcations. L'une d'elles s'est retournée alors qu'approchait un bâtiment militaire venu à la rescousse.

L'île italienne de Lampedusa a été confrontée ce week-end à deux nouveaux drames de l'immigration clandestine avec la noyade d'au moins vingt personnes. Les recherches sont toujours en cours pour tenter de retrouver d'éventuels autres corps de clandestins.

Le dernier naufrage en date semble s'être produit aux premières heures de dimanche. Dix corps de clandestins ont été repérés par un avion de la marine militaire. Une dizaine de personnes ont pu être secourues par un bateau de pêche qui les avait repérés, dans l'eau, à une centaine de kilomètres de Lampedusa. Plusieurs rescapés avaient alors affirmé qu'il y avait au total une trentaine de personnes à bord de leur embarcation, et qu'une vingtaine d'entre elles avaient donc disparu.

"Notre embarcation a commencé à se balancer..."

La veille, une autre embarcation avait coulé à une quinzaine de kilomètres des côtes, alors qu'approchait La Minerva, navire de la marine italienne. 70 rescapés ont pu être recueillis, et les corps de quatre femmes et six hommes repêchés. Mais selon les rescapés, pas moins de 40 passagers manquaient à l'appel. Le Parquet d'Agrigente, en Sicile, a ouvert une enquête. "Parmi les hypothèses examinées par les magistrats figure une possible erreur de manoeuvre d'accostage de l'embarcation de la part du navire La Minerva", a rapporté l'agence Ansa. Plusieurs témoignages de rescapés auraient attiré l'attention : "quand nous avons vu le navire, nous nous sommes déplacés pour pouvoir monter à bord, et notre embarcation a commencé à se balancer de plus en plus fort et a fini par couler", a raconté un survivant.

Selon des chiffres publiés à la mi-août par le ministère italien de l'Intérieur, un total de 178 embarcations avec 10.414 personnes à bord sont arrivées sur Lampedusa entre le 1er janvier et le 31 juillet 2006, contre 6901 durant la même période de 2005. Samedi après-midi, les recherches se poursuivaient dans un rayon de 12km autour du lieu du naufrage, un rescapé ayant notamment affirmé que 40 personnes manquaient à l'appel.

Afflux de clandestins aux Canaries

Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a rencontré samedi le président de la région espagnole des Iles Canaries, qui se dit débordée par la déferlante de clandestins en provenance d'Afrique. Depuis vendredi, plus de 800 d'entre eux, arrivés à bord de neuf embarcations, ont débarqué sur l'île.

Photo d'ouverture : débris de l'embarcation utilisée par des immigrants clandestins, après son naufrage au large de l'île italienne de Lampedusa - DR

Commenter cet article

  • Jino : Triste réalité mes frères tous à le droit de rêver, rêver d'une vie meilleure mais de grace pas de voyage sans retour , vous saviez que vous n'avez le droit d'abandonner femmes, enfants et parents pour allez mourir dans ces eaux démontées et glacées de L'île italienne de Lampedusa alors partez par des moyens sûrs si c'est votre rêve....mais sachez que la vie n'est pas comme à la télé dans ces pays...

    Le 27/04/2009 à 20h52
      Nous suivre :
      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      logAudience