En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Violences confessionnelles en Egypte : 2 morts, une église brûlée


le 05 mars 2011 à 14h40 , mis à jour le 05 mars 2011 à 14h49.
Temps de lecture
2min
A lire aussi
AfriqueDeux hommes ont été tués vendredi dans des violences entre musulmans et chrétiens dans le village de Soul près du Caire et une église y a été incendiée samedi.

C'est un drame qui illustre les difficiles relations interreligieuses en Egypte. Deux hommes ont été tués vendredi dans des violences entre musulmans et chrétiens dans le village de Soul près du Caire et une église y a été incendiée samedi, a indiqué l'agence officielle égyptienne Mena.
 
Les violences ont été provoquées par une relation amoureuse entre un chrétien et une musulmane du gouvernorat de Helwan, au sud du Caire, qui a suscité l'ire de leurs familles. Une querelle a éclaté entre les deux familles dans le village de Soul, aboutissant vendredi à des violences dans lesquelles le père du chrétien et celui de la musulmane ont été tués, selon un autre responsable de la sécurité. Après les funérailles du père de l'Egyptienne samedi, un groupe de musulmans s'est rendu à l'église du village et y a mis le feu. L'armée a réussi à éteindre l'incendie et à rétablir le calme, selon le responsable.
 
Les relations amoureuses entre musulmans et chrétiens sont taboues en Egypte. Le mariage entre un chrétien et une musulmane est même illégal à moins qu'il ne se convertisse à l'islam. Les Coptes, ou chrétiens d'Egypte, représentent de 6 à 10% de la population du pays.
 

Commenter cet article

  • Max : La révolution arabe va t elle exacerber les tensions inter religieuses ? Quel dommage que cette soif de démocratie conduise a la haine

    Le 10/10/2011 à 06h47
  • zen1491 : Les vieux principes ont la vie dure, il faudra beaucoup de temps pour que les musulmans acceptent les mariages mixtes. Cette histoire ne doit pas remettre en cause la jeune démocratie égyptienne.

    Le 06/03/2011 à 10h17
  • danou34110 : Rien à voir avec la démocratie mais plutôt avec la bêtise et le fanatisme... Ce n'est pas parce qu'un peuple accède à la démocratie que, par miracle, d'un seul coup, tous deviennent intelligents et tolérants.

    Le 06/03/2011 à 10h03
  • danou34110 : Vous avez raison, Celui qu'on nomme Dieu ou Allah ou que l'on ne nomme pas ne pardonnera pas les horreurs faites en Son nom. Dommage que certains islamistes radicaux et fanatiques dénaturent l'Islam qui est aussi respectable que le Christianisme quand il est pratiqué avec modération et respect des autres. Je pense que nous devrions tous nous mettre à la lecture du Coran, non pas pour le pratiquer mais juste pour savoir de quoi il retourne avant d'en parler. Pour ma part, je suis chrétienne mais je peux tout à fait comprendre que des personnes cherchent Dieu dans d'autres systèmes. Comme disait Théodore Monod, grand savant protestant, Dieu est tout en haut d'une montagne, chacun prend le sentier qui lui convient pour la gravir...

    Le 06/03/2011 à 10h02
  • danou34110 : Et si tout le monde mettait en pratique les principes qu'il a laissés, se résumant à amour d'autrui, tolérance, empathie, respect d'autrui, le monde tournerait sûrement plus rond...

    Le 06/03/2011 à 09h53
      Nous suivre :
      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      logAudience