En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Egypte : "L'armée va sûrement prendre le pouvoir pour éviter la guerre civile"

par
le 01 juillet 2013 à 19h24 , mis à jour le 01 juillet 2013 à 19h33.
Temps de lecture
4min
Des milliers d'opposants à Mohamed Morsi réunis place Tahrir au Caire le 30 juin 2013.

Des milliers d'opposants à Mohamed Morsi réunis place Tahrir au Caire le 30 juin 2013. / Crédits : AFP/

À lire aussi
AfriqueINTERVIEW. L'armée et le peuple exigent que le président Mohamed Morsi quitte le pouvoir dans les prochaines 48 heures. Va-t-il céder à la pression de la rue ?Réponse de Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut français de Relations internationales.

MYTF1News : Le mouvement à l'origine de la contestation contre Morsi a appelé lundi le chef de l'Etat à quitter le pouvoir avant mardi. Pourquoi le président Morsi est-il rejeté, un an après son investiture ?  
 
Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut français de Relations internationales et professeur au King's college de Londres : Il y a un peu plus d'un  an, les campagnes égyptiennes ont majoritairement voté pour les Frères musulmans et donc le président Morsi. Certes, il était déjà contesté mais ils étaient peu nombreux à le rejeter. Depuis, les Frères musulmans ont perdu une grande partie de leur soutien.Ils se sont délégitimés tous seuls en montrant qu'ils ne savaient pas gérer le pays.

MYTF1News : Que reproche-t-on au président Morsi exactement ? 

DB : Son incompétence, son intolérance vis-à-vis de la société en gérant le pays au nom d'une idéologie religieuse et surtout, les Egyptiens le jugent médiocre. Après avoir prononcé un discours de trois heures la semaine dernière à la télévision, il s'est montré incohérent, inconsistant et aurait fait de nombreuses fautes de grammaire. Pour le peuple, Mohamed Morsi est indigne d'un pays comme l'Egypte qui a une culture millénaire. 

MYTF1News : A son tour, l'armée égyptienne a lancé un ultimatum à Mohamed Morsi lui donnant lundi 48 heures pour satisfaire les "demandes du peuple", faute de quoi elle imposerait une feuille de route. Que va faire le président islamiste selon vous ? 

DB : Trois scénarii sont possibles. Premièrement, il va essayer de gagner du temps en promettant de nouvelles élections anticipées sous le contrôle de l'armée.  Seconde possibilité, il refuse de partir et déclenche par la même une guerre civile, ce qui est peu probable quand on sait que ce qui se passe actuellement en Syrie terrorise les pays du monde arabe. Troisième possibilité, l'armée prend le pouvoir pour éviter la guerre civile. Après avoir ramené l'ordre dans la rue, elle remettra le pouvoir aux civils qui organiseront des élections libres. Etant donné que le pays est dans une situation de désordre avancé, c'est ce qui risque de se passer.

"Pour le moment, aucune personnalité ne s'est imposée face à Morsi."


MYTF1News : Qui sont ces manifestants qui réclament le départ du président ?
DB : Ce sont, en partie, ceux qui étaientplace Tahrir il y a un peu plus d'un an, ceux qui ont le sentiment de s'être fait voler la révolution. Mais il y a aussi les déçus du pouvoir Morsi et depuis peu, l'armée et des institutions de l'Etat comme la police. Il s'agit donc d'une très importante coalition qui rejette le président. Leur force est d'avoir su isoler le pouvoir Morsi, appartenant aux Frères musulmans. Leur faiblesse, c'est qu'il s'agit d'une opposition morcelée. Dans cette coalition, il y a ceux qui considèrent que le régime n'est pas démocratique, il y a les anticapitalistes mais également ceux qui reprochent à Morsi de ne pas être assez dur dans sa manière de gouverner.

MYTF1News : Sachant que tous ces manifestants n'appartiennent pas à la même mouvance, qui pourrait remplacer le président Morsi ?

DB : C'est toute la question. Pour le moment, aucune personnalité ne s'est imposée. L'opposition peut faire sortir de ses rangs des hommes charismatiques, mais pour le moment, ce n'est pas le cas. Qu'est-ce qui va se passer ? Difficile de le savoir. Ce qui est sûr, c'est qu'une guerre civile et une instabilité politique durable pourrait avoir de grandes conséquences. L'Egypte est le cœur du monde arabe et garantit l'équilibre de la région.  
 
A lire aussi : Egypte: le gouvernement sous pression, quatre ministres démissionnent

A voir aussi : Egypte : des millions de manifestants dans les rues contre Morsi

Commenter cet article

  • 421123 : On voit également des Femmes manifester!

    Le 02/07/2013 à 03h11
      Nous suivre :
      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      San Diego : Un panda géant reçoit un gâteau pour son anniversaire

      logAudience