En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Egypte : le Frère musulman Morsi élu président, la place Tahrir en liesse


le 24 juin 2012 à 16h41 , mis à jour le 24 juin 2012 à 23h41.
Temps de lecture
4min
La place Tahrir en liesse après la victoire de Morsi, le 24 juin 2012.

La place Tahrir en liesse après la victoire de Morsi, le 24 juin 2012. / Crédits : KHALED DESOUKI / AFP

À lire aussi
AfriqueLe candidat des Frères musulmans a été déclaré vainqueur de la présidentielle égyptienne, dimanche, par le président de la commission électorale. Des résultats accueillis par des cris de joie au Caire.

"Dieu est le plus grand". A ces mots, des cris de joie se sont élevés dès l'annonce des résultats, maintes fois repoussée. Des milliers d'Egyptiens réunis sur la place Tahrir du Caire ont manifesté leur enthousiasme en apprenant le nom de leur nouveau président. Vainqueur de cette première élection présidentielle depuis la fin de l'ère Moubarak? Le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi, déclaré vainqueur, dimanche, par le président de la commission électorale Farouk Soltan.

Mohamed Morsi a obtenu plus de 13 millions de voix contre plus de 12 millions à son rival Ahmad Chafiq, ancien Premier ministre de Hosni Moubarak. Au second tour de la présidentielle, les 16 et 17 juin, le taux de participation s'est élevé à 51%. Le nombre de votants a atteint 26,4 millions sur 50,9 millions d'inscrits. Au premier tour, les 23 et 24 mai, elle avait été de 46%.

Le reportage au Caire des envoyés spéciaux de TF1:

Des centaines de kilomètres plus loin, on célébrait aussi la victoire de Mohamed Morsi. Dans la ville palestinienne de Gaza, des cris de joie accompagnés de rafales d'armes automatiques en l'air ont éclaté à l'annonce des résultats. Le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza et allié des Frères musulmans, a salué "un moment historique" pour la région. "C'est une nouvelle ère qui s'ouvre en Egypte. Il s'agit d'un revers pour le programme de normalisation et la coopération sécuritaire avec l'ennemi [israélien]", a estimé Mahmoud Zahar, un haut dirigeant du Hamas, interrogé par l'AFP.

Le chef du Conseil suprême des forces armées, qui gère la transition en Egypte depuis le départ d'Hosni Moubarak, a félicité le nouveau président. Une information révélée par la télévision d'Etat, indiquant simplement que "le maréchal Tantoui a félicité M. Morsi". Fort d'une légitimité populaire, Mohamed Morsi disposera toutefois d'une marge de manoeuvre très réduite face au CSFA.

Les explications de la correspondante de LCI en Egypte:

Du côté du camp Chafiq, la déception était évidemment vive à l'annonce des résultats. Sur la base de résultats provisoires, il n'avait cessé de proclamer sa victoire au cours des derniers jours. Le responsable de communication de la campagne de l'ancien Premier ministre de Moubarak s'est refusé à tout commentaire. Le candidat vaincu a fini par féliciter son rival tard dans la soirée. Selon l'agence officielle Mena, il lui a adressé un message dans lequel il lui souhaite du "succès dans la tâche difficile que lui a confiée le peuple égyptien". Plusieurs de ses supportrices ont hurlé, d'autres étaient en pleurs tandis que des hommes se sont pris la tête entre les mains.

Le sit-in sur la place Tahrir continuera

Alors que la fête se poursuivait dans le centre du Caire - des feux d'artifice étaient même tirés - les Frères musulmans ont assuré que leur sit-in sur la place Tahrir se poursuivrait "jusqu'à l'annulation" des dispositions constitutionnelles prises récemment par l'armée, qui permettent à celle-ci de continuer à contrôler largement le pouvoir. Le CSFA "n'a pas le droit de confisquer le pouvoir exécutif ni législatif", a dit un responsable de la confrérie à la télévision d'Etat.

Commenter cet article

  • suratca17 : Alors là, moi, je n'ai carrément aucun avis sur ce sujet, c'est pourquoi je tenais à le faire savoir !

    Le 25/06/2012 à 01h08
  • bill_boquet : On n'a pas à commenter les résultats d'une élection dont on dit qu'elle a été démocratique.

    Le 24/06/2012 à 18h16
  • jpl4767 : Tout ça ne sent pas très bon pour la démocratie et les libertés !!!

    Le 24/06/2012 à 18h14
  • cedric38000 : Bon ben, on va attendre avant de repartir en vacance dans ce pays.

    Le 24/06/2012 à 18h06
  • 61clementine : C'est la chronique d'une mort annoncée pour le tourisme dans ce pays !

    Le 24/06/2012 à 18h04
      Nous suivre :
       Patrick Juvet à Renaud : "Si il veut qu’on parle, je suis là"

      Patrick Juvet à Renaud : "Si il veut qu’on parle, je suis là"

      logAudience