En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Egypte: prison à vie pour Moubarak, la place Tahrir sous tension


le 02 juin 2012 à 10h34 , mis à jour le 02 juin 2012 à 16h32.
Temps de lecture
3min
Des heurts ont éclaté lors du procès Moubarak, le 2 juin 2012

Des heurts ont éclaté lors du procès Moubarak, le 2 juin 2012 / Crédits : TF1 News

A lire aussi
AfriqueL'ancien président égyptien Hosni Moubarak a été condamné samedi à la prison à vie par un tribunal du Caire. Il a déjà dit son intention de faire appel. A l'annonce du verdict, des heurts ont éclaté dans la salle d'audience.

Il échappe donc à la pendaison. L'ancien président égyptien Hosni Moubarak, 84 ans, a été condamné samedi à la prison à vie pour le meurtre de manifestants durant la révolte de 2011, a annoncé le président du tribunal dans son verdict.

Moubarak, allongé sur une civière derrière les barreaux du box des accusés et portant des lunettes noires, est resté impassible à l'énoncé du verdict, comme durant toute l'audience. Il avait plaidé non-coupable lors de son procès, qui avait débuté le 3 août 2011. L'ex-raïs égyptien était le premier dirigeant emporté par le Printemps arabe à comparaître en personne devant la justice. L'ex-ministre de l'Intérieur de Moubarak Habib el-Adli a également été condamné à perpétuité alors que six anciens hauts responsables des services de sécurité égyptiens ont été acquittés.

Bagarre dans la salle

Après l'audience, l'ex-président egyptien été transféré dans l'aile médicalisée de la prison de Tora, dans la banlieue sud du Caire, pour y purger sa condamnation. Il a refusé en pleurant de quitter l'hélicoptère qui l'a transporté du tribunal, selon un responsable des services de sécurité. "Des membres de la sécurité ont dû le convaincre de sortir", a assuré ce responsable. Il a ensuite a été victime d'un malaise à son arrivée à la prison, a rapporté la télévision nationale égyptienne.

 

Quoi qu'il en soit, Moubarak va faire appel, a annoncé l'un de ses avocats, Yasser Bahr. "Ce verdict est plein de failles juridiques", a-t-il indiqué. Les Frères musulmans ont appelé à manifester au Caire,  estimant que l'ancien président et ses autres coaccusés, devaient être rejugés sur la base de preuves plus solides. "Le ministère public ne s'est pas totalement acquitté de son devoir dans la collecte des preuves adéquates pour condamnerl'accusé pour avoir tué des manifestants", a déclaré le porte-parole officiel du candidat de la confrérie islamique à l'élection présidentielle, Mohamed Morsi.

 

De brefs heurts ont éclaté samedi matin à l'intérieur de la salle d'audience où le juge venait de condamner l'ancien président égyptien Hosni Moubarak à la prison à vie pour la mort de manifestants pendant la révolte de 2011. "Nul et non avenu! Nul et non avenu!", "Le peuple veut la purge de la justice!", pouvait-on entendre, sans qu'il soit clair si les slogans venaient de partisans ou d'opposants à l'ancien président. Des scènes de joie, puis quelques heurts ont également eu lieu à l'extérieur du tribunal, obligeant la police à intervenir. Selon le correspondant de TF1 sur place, les manifestants se réunissaient sur la Place Tahrir, symbole de la révolte de 2011.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      logAudience