En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Egypte : l'ancien président, Hosni Moubarak, a fait deux arrêts cardiaques


le 11 juin 2012 à 14h59 , mis à jour le 11 juin 2012 à 18h38.
Temps de lecture
3min
Egypte: Moubarak condamné, des heurts au tribunal

Condamnation historique en Egypte : celle de l'ancien président Hosni Moubarak, accusé d'avoir donné l'ordre de tuer des centaines de manifestants lors de la révolution l'an dernier. Des heurts ont éclaté. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AfriqueVictime d'arrêts cardiaques à deux reprises, le président égyptien déchu a subi des défibrillations. Depuis sa condamnation à la prison à vie, son état de santé a considérablement empiré ; il refuse de s'alimenter. Son avocat a demandé son transfert dans un hôpital plus médicalisé.

Lundi matin encore, une source au ministère de l'Intérieur égyptien qualifiait l'état de santé d'Hosni Moubarak de "critique mais stable". Il s'est pourtant largement dégradé dans la journée, puisque l'ancien président égyptien, désormais emprisonné, a fait des arrêts cardiaques à deux reprises. Le personnel médical de la prison a dû faire repartir le coeur du prisonnier en pratiquant des défibrillations. "Il est tantôt conscient, tantôt inconscient et refuse de se nourrir", a déclaré une source médicale au sein de la prison.

Son avocat, Farid el Dib,   a demandé que l'ancien "raïs", actuellement soigné dans l'aile médicalisée de la prison de Tora, dans la banlieue du Caire, soit transféré "immédiatement" dans un établissement hospitalier mieux équipé. Pour son avocat, son client est dans un état "très critique".  Le fils ainé de l'ancien président a été autorisé à rester au chevet de son père. 

Depuis son arrivée à la prison de Tora, où il est actuellement incarcéré, Hosni Moubarak souffrait de dépression aiguë, de difficultés respiratoires et d'hypertension et avait été placé dans une section médicalisée. Condamné à la prison à vie pour la répression de la révolte contre son régime au début de l'année 2011, qui a fait quelque 850 morts, l'ancien président égyptien a vu sa santé se dégrader depuis lors. Selon la presse égyptienne et certains responsables des services de sécurité, il souffrirait notamment de dépression.

Des rumeurs de mort de Moubarak

Le jugement qui a vu la condamnation à la prison à vie de l'ancien chef d'Etat égyptien est intervenu entre les deux tours de l'élection présidentielle, qui se traduira samedi et dimanche par un duel entre le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi et le dernier Premier ministre de Moubarak, Ahmad Chafiq. Le tribunal ne l'a pas accusé d'avoir une responsabilité directe, mais de ne pas avoir pris les dispositions nécessaires pour empêcher ces morts. Les charges de corruption qui pesaient sur lui ainsi que sur ses deux fils Gamal et Alaa n'ont pas non plus été retenues. Six hauts responsables de la sécurité de l'époque ont quant à eux été acquittés, renforçant le sentiment de beaucoup d'Egyptiens que ce procès était trop clément.

Les autorités pénitentiaires avaient indiqué la semaine dernière avoir accepté que Gamal, également interné à Tora en attendant un autre procès pour corruption, soit déplacé pour être plus près de son père. Hosni Moubarak aurait également demandé que Alaa soit aussi plus près de lui. Son épouse Suzanne et ses deux belles-filles ont quant à elles reçu la permission de lui rendre visite dimanche à la suite de rumeurs évoquant la mort de Moubarak, selon des médias gouvernementaux.

Commenter cet article

  • cathyrurale : A yannickati : et Chirac aussi.

    Le 12/06/2012 à 13h38
  • trunk69100 : En même temps, a son âge, il s'est que ça vie peut s'arrêter là. Il a bien conscience qu'il sera plus jamais libre, et il a pas a se plaindre, il a du avoir une très belle vie avant cela.

    Le 11/06/2012 à 19h56
  • robdan1 : A qui veut-on faire croire que ce dictateur avait un coeur ?

    Le 11/06/2012 à 19h32
  • yannickatl : Rappelez vous Mitterrand...

    Le 11/06/2012 à 18h53
  • nutely : Franchement ? Rien à faire. Trop d'enfants, de femmes, d'hommes sont décédés par sa faute.

    Le 11/06/2012 à 17h56
      Nous suivre :
      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      logAudience