En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sinaï : un commando tue seize gardes-frontière


le 06 août 2012 à 07h19 , mis à jour le 06 août 2012 à 16h15.
Temps de lecture
3min
carte Egypte sinaï israel
À lire aussi
AfriqueCinq membres du commando qui a attaqué un poste-frontière entre l'Egypte et Israël ont été tués. Cette attaque "ne restera pas sans réponse" selon le président égyptien qui souhaite reprendre en main le Sinaï.

Cinq membres d'un commando qui ont attaqué dimanche un poste-frontière entre l'Egypte et Israël, tuant 16 gardes-frontière égyptiens, avant de pénétrer avec un véhicule blindé sur le territoire israélien ont été tués, a indiqué lundi un porte-parole de l'armée. 

"Cette attaque lâche ne restera pas sans réponse (...) et ceux qui ont commis ce crime le paieront cher", a affirmé dans un communiqué le président égyptien Mohamed Morsi, qui s'est réuni d'urgence dans la soirée avec des responsables militaires ainsi qu'avec le ministre de l'Intérieur et le chef des Renseignements, selon l'agence officielle Mena. Le président égyptien s'est engagé à reprendre en main le Sinaï, où la situation s'est dégradée depuis la révolte qui a renversé son prédécesseur Hosni Moubarak début 2011.

"Lutter contre le terrorisme dans le Sinaï"

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a pour sa part estimé que l'assaut soulignait "la nécessité pour les autorités égyptiennes d'agir fermement pour rétablir la sécurité et lutter contre le terrorisme dans le Sinaï". Un haut responsable égyptien de la sécurité a accusé des "jihadistes" venus de la bande de Gaza voisine d'être derrière l'attaque.

En réaction, l'Egypte a décidé de fermer "sine die" le terminal de Rafah, à sa frontière avec Gaza, selon les médias officiels. Le terminal est l'unique point de passage entre le territoire palestinien, contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, et le monde extérieur à ne pas être contrôlé par Israël.

De son côté, la police du Hamas a annoncé avoir fermé tous les tunnels de contrebande pour éviter toute fuite des membres du commando de l'Egypte vers Gaza.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      EXTRAIT Sept à Huit : aux Etats-Unis, la police est dans l'école

      logAudience