ARCHIVES

Une vidéo montre les deux otages français enlevés au Mali en novembre


le 14 avril 2012 à 21h47 , mis à jour le 15 avril 2012 à 10h04.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
AfriqueDes images de Philippe Verdon et Serge Lazarevic, aux mains d'Aqmi depuis près de six mois dans le nord du pays, ont été filmées fin février et envoyées aux autorités du Burkina Faso, selon un journaliste de l'AFP qui les a visionnées samedi. Le Quai d'Orsay n'a pas commenté l'information.

 

On les voit assis sur le sable devant une table, le visage découvert et entouré d'un turban. Un journaliste de l'AFP à Ouagadougou a pu visionner, samedi, une vidéo tournée fin février par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) montrant les deux Français enlevés dans le nord du Mali en novembre dernier. Tournées le 22 février, les images ont été envoyées aux autorités du Burkina Faso qui l'ont transmise au gouvernement français selon une source sécuritaire burkinabé. Mais le Quai d'Orsay n'a pas souhaité faire de commentaire, expliquant que "l'efficacité" repose sur "la discrétion".

Philippe Verdon est le premier à s'exprimer dans la vidéo. D'une voix claire, il dit être "ici dans le désert avec Aqmi dans des conditions extrêmement difficiles, notamment pour des raisons de santé". Il explique être "dans un état d'affaiblissement très, très important" et en être "très inquiet". "Je sais que je ne vais pas tenir longtemps" dit-il en lançant un appel au président Nicolas Sarkozy : "Je lui demande de faire tout ce qui est en sa possibilité pour essayer de dénouer cette situation". Il ajoute que "les hommes d'Aqmi nous disent que les portes ne sont pas fermées dans les discussions et négociations".

"Aqmi est ouvert à la négociation"

Il dit avoir constaté "une volonté d'apaisement de la part d'Aqmi" ainsi que celle de "trouver une solution qui soit dans l'intérêt de toutes les parties". Ses ravisseurs lui ont ainsi parlé de "moudjahidines qui sont emprisonnés en Mauritanie et au Mali". Pour clore son intervention, il indique que la vidéo est tournée le 22 février et qu'il souhaite s'adresser à sa famille, ses enfants, leur mère, son épouse "pour leur montrer que je suis vivant, qu'il ne faut pas qu'ils perdent espoir et que si les bonnes volontés se mettent en marche [...], je serai très prochainement avec vous". Serge Lazarevic parle lui aussi à sa famille et "à tous ceux que je connais pour leur dire que je suis bien vivant". S'il semble mieux se porter que Philippe Verdon, il parle d'une voix moins claire et moins longtemps. Il demande de l'aide à "Nicolas Sarkozy, aux associations françaises et internationales et au peuple français", rappellant lui aussi que "Aqmi est ouvert à la négociation".

Le président du comité de soutien aux deux otages, Pascal Lupart, a dit attendre "d'avoir vraiment une preuve de vie aujourd'hui", soulignant que celle-ci date d'il y a deux mois. Présentés comme des géologues travaillant pour une société malienne, les deux hommes ont été enlevés par Aqmi dans leur hôtel à Hombori, dans le nord du Mali - région aux mains des rebelles touareg et de groupes islamistes armés, dot Aqmi, depuis deux semaines. Ils font partie des six otages français retenus par Aqmi. Les quatre autre, collaborateurs du groupe nucléaire Areva et de son sous-traitant Satom, ont été kidnappés dans le nord du Niger le 16 septembre 2010.

Commenter cet article

  • framboise2000 : Qu'est ce qui vous permet d'affirmer que N. Sarkosi n'agit pas pour la libération des otages ? Vous pensez qu'il devrait le crier sur les toits ?

    Le 15/04/2012 à 23h57
  • nezdegoret : Puisque vous avez trouver la solution!je vous propose d'y aller faire un tour dans ce charmant pays peut être aurez vous plus de chance de les libérer

    Le 15/04/2012 à 17h08
  • 11b223 : C'est sur(accent) il est plus facile de libérer des otages que de corriger ses fautes!!!!!!!!! Comment pouvez vous etre(accent) crédible avec autant de fautes??????!!

    Le 15/04/2012 à 16h03
  • jeune demoiselle : Nicolas sarkozi ne fait rien . Au lieu de nous prometre mon est merveille pour la france il ferais mieux d'aider les francais retenu en otage dans c est pays etranger desoler pour les faute d'ortographes

    Le 14/04/2012 à 23h08
      Nous suivre :

      Inde : un léopard sème la panique

      logAudience