En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Une collision en plein ciel évitée de justesse


le 30 août 2008 à 08h12
Temps de lecture
2min
avion aéroport

Avion en phase d'atterrissage / Crédits : Médiathèque de la Commission européenne

À lire aussi
AmériquesUn appareil de la compagnie Delta et un autre de la compagnie Transaero se sont retrouvés à faible distance et à la même altitude de 10.000 mètres.

On a frôlé le drame vendredi - à une minute près : un Boeing B737-800 de la compagnie américaine Delta et un appareil de la compagnie russe Transaero ont été en effet à soixante petites secondes de se heurter en plein ciel au nord de Porto Rico, a révélé un porte-parole du Bureau américain de la sécurité du transport.

Les deux avions se dirigeaient l'un vers l'autre et se trouvaient au-dessus de l'Atlantique à 288 km au nord de Porto Rico. Ils se trouvaient alors à la même altitude de 10.058 mètres. Le pilote de l'appareil russe a effectué une manoeuvre pour descendre de 60 à 90 m après le déclenchement de l'alarme de bord anti-collision.

L'incident s'est produit dans une zone où il n'y pas de couverture radar. Or, dans de telles zones, les réglementations de navigation stipulent une séparation latérale de 15 minutes entre les avions. "Nous continuons à recueillir des données car nous ne disposons pas encore d'assez d'informations pour savoir si les deux appareils se seraient vraiment heurtés sans une manoeuvre pour changer de cap", a-t-on ajouté au Bureau américain de la sécurité du transport.

D'après agence

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience