En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Hausse des incidents racistes depuis l'élection d'Obama ?


le 19 novembre 2008 à 11h45
Temps de lecture
3min
Ku Klux Klan

Ku Klux Klan / Crédits : TF1-LCI

À lire aussi
AmériquesFace à la recrudescence des incidents racistes depuis le 4 novembre, les observateurs mettent en garde contre un "retour de bâton" au sein d'une partie de la communauté blanche.

picto elections usa articleCroix brûlée sur le perron d'un couple mixte en Pennsylvanie, voitures maculées de croix gammées et  de slogans racistes comme "retournez en Afrique" en Californie, mannequins pendus sur une île du Maine, des élèves chantant "tuez Obama" dans l'Idaho. Selon le "Southern Poverty Law Center", une association de lutte contre le racisme basée dans l'Alabama, il ne s'agit que de quelques exemples d'incidents racistes parmi "des centaines et des centaines" répertoriés depuis le 4 novembre, au soir de la victoire de Barack Obama.
 
"Depuis les dernières semaines de la campagne, nous avons assisté à un réel et important retour de bâton (chez des) Blanc(s), et je pense que cela empire", explique Mark Potok, son directeur. Selon lui, des incidents ont commencé à se produire lors d'un discours de campagne de la candidate républicaine à la vice-présidence, Sarah Palin, quand des "Tuez-le !", en référence à Barack Obama, ont commencé à être entendus dans la foule.

Plusieurs facteurs
 
Brian Levin, un professeur à l'université de Californie à San Bernardino, près de Los Angeles, confirme la répétition de ces incidents. "Nous ne possédons pas de statistiques exactes, mais je peux dire qu'il semble y avoir un pic important d'incidents racistes depuis l'élection jusqu'à aujourd'hui", dit-il. Il note notamment qu'il semble y avoir eu une forte hausse de la fréquentation des sites internet professant la suprématie de la race blanche, comme StormFront, dont le serveur est tombé en panne au soir du  4 novembre en raison d'un trop grand nombre de connexions. Spécialisé dans l'étude du racisme et de l'extrémisme, le professeur estime toutefois que cette hausse s'inscrit dans une tendance à plus long terme.
 
Pour Mark Potok, la hausse de ces crimes résulte en fait de la coïncidence de plusieurs facteurs : l'augmentation de l'immigration non blanche, l'estimation récente par le bureau national du recensement que les Blancs deviendraient minoritaires aux Etats-Unis en 2040 et l'augmentation du chômage. "Ajoutez à cela l'idée d'un Noir à la Maison Blanche et vous vous retrouvez avec un important nombre de Blancs qui ont l'impression d'avoir tout perdu, et que le pays construit par leurs ancêtres leur a été dérobé. Je  pense que l'on assiste à une crise d'identité parmi certains Blancs ", souligne-t-il.
 
Brian Levin rappelle que cette hausse des tensions n'est pas sans précédent historique. "A de nombreuses reprises, lorsque les relations entre communautés se sont améliorées aux Etats-Unis, des retours de bâton violents se sont aussi produits", fait-il remarquer, citant le cas du Ku Klux Klan, qui a percé juste après l'abolition de l'esclavage.

D'après agences

RENDEZ-VOUS LCI.fr

Toute l'actualité de la transition Bush-Obama dans notre dossier spécial post-élections

Les anecdotes de l'après-campagne dans le blog de nos correspondants à Washington

Commenter cet article

  • Buckaroo : C'est un vaste sujet.Il est complexe pour les"Americains" alors pour un européen c'est mission impossible!Ce n'est pas pour rien que les U.S.A.s'appellent:le nouveau monde.En France nous avons l'exemple de La Réunion,une colonie devenue par un coup de baguette magique "républicaine" un "département".Et le moins que l'on puisse dire,est que cela n'est pas une réussite.La coexistence reste un mal nécessaire.Le racisme demeure une histoire de seuil de tolérance.

    Le 20/11/2008 à 12h21
  • JP : Ces groupuscules doivent être considéré au même niveau que les terroristes d'al quaida. Il faut éradiquer ce cancer en Amérique. Ca me fait vraiment rire quand ils disent "retournez en Afrique". Les indiens peuvent leur dire aussi la même chose " retournez chez vous en Europe"

    Le 20/11/2008 à 11h30
  • Momp : C est des abrutis et des laches ces gens la je suis d accord avec sam et les indiens? quelle ironie on ne choisit pas sa couleur peace and love et combattons tout les debiles pour un monde meilleur

    Le 20/11/2008 à 09h23
  • Kyky : Un noir a la maison blanche! les medias l'ont repetes sans cesse . mais personne n'a pense aux consequences . un pas en avant disait on dans le monde entier . les etats unis est un pays raciste qui n'est pas pret a evoluer et le monde prend exemple sur ce pays soit disant liberal il y a de quoi rire . et mr sarkozy devrait repenser son reve americain

    Le 20/11/2008 à 07h59
  • DEF2 : Merci à SAM ,tu as tout compris,a défaut d'autres qui pensent que..........Merci pour les Indiens,les mêmes qui mettent en avant notre soit-disant démocratie les ont oubliés les Indiens......

    Le 20/11/2008 à 01h02
      Nous suivre :
      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      logAudience