En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Nous n'avons jamais paniqué"


le 01 janvier 2009 à 09h38
Temps de lecture
3min
Le père de famille secouru dans les Caraïbes

Le père de famille secouru dans les Caraïbes / Crédits : LCI

À lire aussi
AmériquesLa famille nantaise naufragée des Caraïbes est de retour en France. Ils racontent cette péripétie qui aurait bien pu très mal se terminer.

 LCI picto cliquez regardez
Le témoignage du père

Ils ont exprimé une joie simple, celle d'être "de retour sur le sol français". Les traits tirés mais le sourire aux lèvres, la famille nantaise secourue après trois jours de dérive dans un canot de sauvetage au large de l'archipel de Trinidad et Tobago, aux Caraïbes, est arrivée sans encombre jeudi à Orly vers 6h du matin.
 
"Nous étions inquiets mais nous n'avons jamais paniqué", a témoigné le père, Pascal  Bazin, en racontant leurs péripéties après l'incident survenu sur leur catamaran, frappé le vendredi 26 décembre au matin par "une vague impressionnante". "Le choc a été tel que les coques se sont désolidarisées. J'ai essayé de colmater mais il n'y a rien eu à faire", a expliqué Pascal Bazin, qui était parti avec son épouse et ses enfants pour trois semaines de vacances en mer sur le catamaran familial, L'île-déal.   
 
"Nous avons gardé notre sang-froid et sommes restés solidaires. Nous avons  l'habitude car nous avions auparavant réalisé une Transatlantique", a expliqué  Joëlle, son épouse. "Le plus dur, c'était l'humidité. Nous étions obligés d'éponger tout le temps", a raconté leur fils Alexis, qui paraissait peu choqué par les événements. Les Bazin vont maintenant rejoindre Nantes, leur ville d'origine, pour un 1er janvier, qui, on s'en doute, sera le plus beau de tous.

D'après agence

Commenter cet article

  • Philippe : Bravo pour votre sang froid, quel etait le type de Cata ? Merci

    Le 01/01/2009 à 10h53
  • Elguapo : Cela ne risque pas d'arriver à un RMiste.

    Le 01/01/2009 à 10h46
  • Coco33 : Apparement c pas la crise pour tout le monde moi g pas de catamarant alors ca risque pas m'arriver

    Le 01/01/2009 à 10h33
      Nous suivre :
      Le Bardarbunga : un volcan sous haute surveillance

      Le Bardarbunga : un volcan sous haute surveillance

      logAudience