En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Fusillade meurtrière sur une base militaire au Texas

Edité par
le 05 novembre 2009 à 21h57
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] fort hood

Crédits : AFP

À lire aussi
AmériquesUne fusillade dans une base de l'armée américaine au Texas (sud) a fait selon un bilan provisoire au moins 12 morts et 31 blessés jeudi soir. Selon l'armée, les tireurs sont trois militaires. Un tireur a été abattu, les deux autres arrêtés.

On imaginait les bases militaires à l'abri de ce genre de drame. Hélas non. L'armée américaine a confirmé une information donnée par les medias d'outre-Atlantique en début de soirée jeudi, selon laquelle une fusillade dans une base de l'armée américaine au Texas (sud des Etats-Unis) avait fait plusieurs morts et blessés. Selon un dernier bilan établi par les autorités militaires, il y a au moins 12 morts et 31 blessés. L'armée a par ailleurs déclaré les trois tireurs étaient des militaires. L'un des tireurs a été abattu, les deux autres arrêtés. 

Interrogé sur les raison d'un tel acte, le département américain de la Sécurité intérieure a affirmé qu'il était trop tôt pour établir les motifs de la fusillade meurtrière. Toutefois, un membre du Congrès américain, John Carter, a précisé sur la chaîne MSNBC que la fusillade s'était produite lors d'une cérémonie de remise de diplômes sur la base située à Killeen. Il a précisé que la base accueillait bon nombre de soldats victimes de syndromes de stress post-traumatique après avoir servi en Irak ou en Afghanistan.

"Déchaînement de violence"

Sur son site internet, désormais inaccessible,, la base de Fort Hood a indiqué qu'un "état d'urgence" était en place. "Fort Hood est fermé. Toutes les organisations/unités ont l'ordre de faire l'appel de l'ensemble du personnel. Il ne s'agit pas d'un exercice", précise le site. Située au centre du Texas entre les villes d'Austin et de Waco, Fort Hood est la base "la plus grande" de l'armée américaine et couvre près de 880 km2, indique son site internet. Quelque 50.000 soldats et 9.000 employés civils y sont stationnés, selon CNN.

Du côté de Washington, la Maison-Blanche a assuré que le président Barack Obama avait été immédiatement informé de la fusillade. Il s'est d'ailleurs exprimé sur le sujet quelques heures après lors d'un discours où il a tenu à rendre hommage aux victimes de la fusillade, évoquant un "horrible déchaînement de violence".


 

Commenter cet article

  • spv91 : Comme dirait les bien-pensants: faudrait leur interdire les armes dans l'armée!!!!!

    Le 05/11/2009 à 23h42
      Nous suivre :
      Une journaliste démissionne en direct pour se battre pour la légalisation du cannabis

      Une journaliste démissionne en direct pour se battre pour la légalisation du cannabis

      logAudience