En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Haïti : les dernières infos


le 21 janvier 2010 à 10h37
Temps de lecture
4min
[Expiré] [Expiré] haiti_secours français

Crédits : AFP

A lire aussi
Amériques Synthèse - L'Onu indique que les opérations de recherche d'éventuels survivants vont se poursuivre encore un peu. Le nombre de morts français est revu à la hausse.

Bientôt la fin des recherches ? 
Malgré la nouvelle miraculée, récupérée mercredi neuf jours après le séisme (lire notre article : "à 11 ans, elle sort vivante des décombres"), l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise d'heure en heure. Même si les sauveteurs veulent encore croire qu'ils tireront des personnes des décombres, les Etats-Unis, qui coordonnent les opérations de secours, devraient bientôt décréter leur fin. Mais d'ici là, les recherches se poursuivent intensément. "Les équipes sont toujours sur place et continuent de rechercher des survivants", a ainsi souligné jeudi la porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU à Genève (Ocha), Elisabeth Byrs. "Aucune piste n'est négligée et les secouristes ont travaillé autant le huitième jour que le premier, l'effort n'a jamais diminué. Il y a toujours de l'espoir. On reçoit encore des messages demandant d'aller voir différents endroits". 

La Banque mondiale suspend la dette
La Banque mondiale a annoncé jeudi qu'elle suspendait pendant cinq ans le remboursement des sommes que lui doit Haïti, une dette qui se monte à 38 millions de dollars, et qu'elle travaillait à son annulation totale.

Polémique internationale sur la présence américaine
Le fort déploiement militaire des Etats-Unis en Haïti - 15.000 hommes devraient être sur place au total d'ici peu- suscite parfois de vives critiques. Le Venezuela et la Bolivie sont les plus vindicatifs. "L'empire américain s'empare de Haïti sur les cadavres et les larmes de son peuple", accuse carrément le président vénézuélien Hugo Chavez. En France également, des critiques sont apparues contre ce qui est perçu comme une mainmise de l'armée américaine sur l'organisation des secours.
 
Face à ces remarques, les dirigeants haïtiens assurent que leur pays n'est "pas sous tutelle". "Il est clair que les Américains sont ici à notre demande et qu'ils ne sont ici que pour nous assister dans nos besoins humanitaires ou sécuritaires dans le cadre par exemple de transport de fonds", affirme Jean-Max Bellerive, le Premier ministre. "Tout le monde s'est entendu pour dire que l'aide des différentes armées dans un cadre contrôlé, concerté et dans le cadre d'un dialogue est la bienvenue en Haïti", ajoute-t-il.
 
 
200.000 morts ?  

Selon le dernier bilan officiel des autorités haïtiennes, la catastrophe a fait environ 75.000 victimes.  Le général Ken Keen, qui dirige la force spéciale américaine, évoque pour sa part entre 150.000 et 200.000 morts comme "hypothèse de travail". Il y aurait 250.000 blessés et un million de sans-abri, dont près de la moitié à Port-au-Prince, la capitale.


Le bilan français revu à la hausse 

Vingt-deux Français sont morts dans le séisme qui a ravagé Haïti, et onze sont toujours portés disparus, selon un nouveau bilan provisoire annoncé jeudi par le ministère des Affaires étrangères. Depuis le 13 janvier, lendemain du séisme, les rotations aériennes ont permis d'évacuer 1115 personnes, dont 683 ressortissants français et 391 Haïtiens. La France comptait, avant le séisme, 1400 ressortissants en Haïti, dont 1200 à Port-au-Prince. Soixante et un employés des Nations unies ont été tués et près de 180 sont encore portés disparus, neuf jours après le séisme, a par ailleurs indiqué jeudi un porte-parole de l'ONU, Farhan Haq.

Par ailleurs, 920 personnels français sont engagés dans les secours : 580 personnels du ministère de l'Intérieur, 321 militaires, 10 agents de renfort du ministère des Affaires étrangères et 9 personnels du ministère de la Santé. Un renfort de 148 personnes est en cours de déploiement (127 personnels de la sécurité civile et 21 personnels de santé), ce qui portera la présence française à 1.068 personnes vendredi.

Commenter cet article

  • cocoti509 : Sachez messieurs dames que les américains ont une richesse immense en pétrole sur leur térritoire mais ils ne l'exploitent pas pour le moment... Imaginez la suite.

    Le 21/01/2010 à 23h19
  • gregorien35 : J'aimerai comprendre : à quoi sert l'ONU si ce sont les américains qui dirigent et régentent tout...?

    Le 21/01/2010 à 19h57
  • poelemaitre : Je pense que monsieur Chavez devrait beaucoup plus s'occuper d'améliorer la vie de ces concitoyens que de sans cesse voir le mal dans tout ce que font les Américains. Un pays avec des richesses immenses en pétrole et une dévaluation de la monnaie c'est à ce demander ou passe les revenus du pétrole en bateaux de guerre , sous marins qu'il tente d'acheter aux Russes mais rien pour son peuple.

    Le 21/01/2010 à 19h21
  • vero94303 : Quant à Chavez, il a aussi déclaré que les Américains ont déclenché le tremblement de terre de Haiti en testant une arme sous-marine soit-disant destinée à provoquer des séismes! Alors, faut-il vraiment écouter ce que dit ce monsieur?

    Le 21/01/2010 à 18h35
  • vero94303 : A bradypus57: J'imagine qu'on devrait demander aux USA de retirer leur navire militaire hopital de Port au Prince, alors. Votre anti-américanisme primaire est désolant.

    Le 21/01/2010 à 18h16
      Nous suivre :
      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      logAudience