En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

A 14 ans, ils piratent un distributeur automatique de billets grâce à son manuel

Edité par
le 10 juin 2014 à 18h13 , mis à jour le 11 juin 2014 à 11h04.
Temps de lecture
3min
Image d'illustration : un distributeur de billets

Image d'illustration : un distributeur de billets / Crédits : Caroline Piquet/MYTF1News

A lire aussi
Amériques Deux adolescents canadiens ont piraté un distributeur de billets, grâce à la notice qu'ils avaient trouvée sur internet.

Prendre le contrôle d'une machine de la Bank of Montréal ? Rien de plus simple, il suffit de lire le mode d'emploi. Deux jeunes canadiens de 14 ans l'ont fait, rapporte le Winnipeg Sun.

Mercredi, les deux adolescents ont décidé de voir si le manuel qu'ils avaient trouvé sur internet était fiable. Ils profitent alors de leur pause déjeuner pour aller au centre commercial le plus proche et saisissent le code secret à six chiffres par défaut. A leur grande surprise, le code fonctionne. "On s'est dit que ce serait amusant d'essayer mais on ne pensait pas que ça marcherait", confie un des adolescents au Winnipeg Sun.

"Partez. Ce distributeur a été piraté"

Honnêtes, et surtout troublés par ce qu'ils venaient de faire, les jeunes Canadiens se sont immédiatement rendus à l'agence de la Bank of Montréal pour raconter ce qu'il venait de se passer. Mais les membres de l'agence refusent d'y croire, soulignant le manque de preuves. Les deux jeunes pirates ne se découragent pas pour autant et retournent au distributeur pour s'introduire à nouveau dans le système. Ils parviennent alors à imprimer le montant que contient le distributeur et le nombre de retraits par jours. Ils en profitent également pour modifier le montant des frais additionnels et le message d'accueil du distributeur : "Partez. Ce distributeur a été piraté".

De retour à l'agence, le personnel a revu son jugement. "Ils ont fait venir le responsable pour parler avec nous", confie un des jeunes garçons précisant qu'il était très inquiet et qu'il allait contacter la direction de la sécurité.

Le responsable rédige un mot d'excuse pour l'école

Pour remercier les deux adolescents, le responsable de l'agence a tenu à rédiger un mot d'excuse pour leur école : "Veuillez excuser Caleb et Matthew pour leur retard après la pause déjeuner due à l'aide qu'ils ont apporté à la sécurité de la Bank of Montreal".

La banque a, quant à elle,  assuré qu'elle allait renforcer la sécurité de ses distributeurs, précisant que ses clients n'avaient aucune inquiétude à avoir pour leurs comptes ou leurs informations personnelles.

Commenter cet article

  • baron_von_bubba : Ils ont pris des risques inconsidérés en le signalant, heureusement ils n'ont pas été condamnés, mais souvenons nous des chercheurs qui trouver et signaler à Visa les failles de sécurités des leurs sans les divulgués, et bien ils ont été condamnés a de la prison.

    Le 11/06/2014 à 13h36
  • terry_dallas_tx : Dans les chambres d'hotel il y a souvent des mini coffres. Tres peu d'hotels prennent la peine de modifier le code universel. Resultat: pres des 3 quarts des coffres peuvent etre ouverts avec la combinaison par defaut. Le pire endroit pour garder ses objets de valeur...

    Le 10/06/2014 à 20h00

      Leur vidéo est devenue virale : ces papas qui se déhanchent avec leur bébé ont quelque chose en tête

      logAudience