En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

A Ground Zero avec Valérie Trierweiler, François Hollande se souvient


le 26 septembre 2012 à 07h41 , mis à jour le 26 septembre 2012 à 09h34.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
AmériquesVenu mardi, avec sa compagne Valérie Trierweiler, rendre hommage aux quelque 3000 morts du 11 septembre à Ground Zero, quelques heures après s'être exprimé à la tribune de l'ONU, François Hollande s'est souvenu de la manière dont il avait vécu l'événement en ce jour de 2001.

François Hollande a profité de sa visite à New York, mardi, pour se rendre sur le site de "Ground zero" et saluer la mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 dont il a dit se souvenir très précisément. L'ensemble de la délégation française présente à la 67ème Assemblée générale de l'ONU avait fait le déplacement. François Hollande était ainsi accompagné des ministres Laurent Fabius, Yasmina Benguigui (Francophonie) et Pascal Canfin (Développement). Et c'est avec à ses côtés sa compagne, Valérie Trierweiler, que le chef de l'Etat français, venu se recueillir devant le monument élevé sur les lieux de l'attentat, y a déposé une gerbe.

"Quand on a vu cette première tour s'effondrer, ça a été un choc terrible", a raconté le chef de l'Etat qui s'est remémoré ce "premier avion qui s'est fracassé sur la première tour" du World Trade Center. Le président Hollande a rappelé l'incrédulité des témoins qui ont "cru que c'était un accident, pas un acte terroriste" et ne "comprenaient pas très bien ce qui s'était produit", les interrogations sur "la taille de l'avion", le "fracas et cet amas de poussière et de gravats".

"Nous avons décidé de suspendre toutes les activités"

"Je me souviens, il y avait une réunion du parti socialiste que je présidais, il était à ce moment-là 17 heures". En fait, il était plutôt 15 heures... "Nous avons décidé de suspendre toutes les activités. On avait très peur qu'il y ait d'autres actes terroristes qui puissent frapper, y compris notre pays". Quand les gares et les aéroports ont été mis "en état d'alerte (...) nous avons compris qu'il y avait eu aussi un acte terroriste sur le Pentagone", a enchaîné François Hollande.

Aujourd'hui, le site dit de "Ground zero" abrite un monument du souvenir, là où s'élevaient les tours jumelles du World Trade Center détruites par des avions de ligne détournés par des membres d'Al Qaïda. "Je crois qu'il ne faut pas chercher à restituer et prendre maintenant le lieu comme il est", a encore observé François Hollande, pensif. "C'était très important de revenir ici et vraiment, je trouve que ce projet, tel qu'il a été pensé et réalisé est un très grand projet, très fort", a-t-il ajouté devant ce Mémorial national du 11 septembre, formé de deux immenses bassins où l'eau semble chuter dans des puits sans fond.

Commenter cet article

  • al_lr : Ce qui est pathétique, ce sont les commentaires juste en dessous d moi.

    Le 26/09/2012 à 20h38
  • cephee1 : Pathétique, ce commentaire sur cet attentat , il fallait effectivement se déplacer en nombre pour ce recueillement et profiter à fond de ce petit voyage en "famille" à l'heure où les économies sont de rigueur.Lui qui veut avoir une conduite exemplaire, c'est bien mal parti, entre ces fastueux voyages et les non moins fastueuses expositions d'objets d'art organisées récemment par sa majesté, l'ancien premier ministre de Mitterand, M. Fabius, voila 2 beaux exemples d'économie au plus haut sommet de l'état. Rassurez-vous messieurs les journalistes, on se moque éperdument de la manière dont Hollande a vécu cet èvenement en 2001, ce monsieur ferait bien de s'occuper des graves problèmes qui, chaque jour frappent notre pays, agressions, insécurité partout...

    Le 26/09/2012 à 16h34
  • croafnt : Alors à quand les économies François, tu nous pompes pas mal... La Valérie n'avait pas besoin de se déplacer, pas besoin de grimacer, quelle fasse son journal, elle a déjà un bureau à l'Elysée, ça lui suffit et nous celà nous fera des économies

    Le 26/09/2012 à 13h28
  • jazda : Quelle image donne t-il de notre pays? Pourquoi être accompagné de ministres, c'est ça la réduction des dépenses?

    Le 26/09/2012 à 12h19
  • nebuleuse57 : Son discours est à son image,mou,sans intérêt,il ne vient pas à la cheville de Villepin,il aurait dû demander l'aide de sa copine,elle qui s'est si bien twitter.

    Le 26/09/2012 à 11h14
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience