ARCHIVES

Alerte au drone à JFK

Olivier Levard par
le 05 mars 2013 à 19h51 , mis à jour le 05 mars 2013 à 21h21.
Temps de lecture
3min
L'aéroport JFK à New-York

L'aéroport JFK à New-York / Crédits : DR

À lire aussi
AmériquesLe FBI a lancé mardi un appel à témoins, après qu'un pilote d'avion de ligne a affirmé avoir aperçu lundi un drone près de l'aéroport new-yorkais.

S'agit-il d'une méprise avec un jouet high-tech ou un autre objet volant ? Le FBI a lancé mardi un appel à témoins, après qu'un pilote d'avion de ligne a affirmé avoir aperçu lundi un drone près de l'aéroport new-yorkais John F. Kennedy. Outre le FBI, l'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a aussi ouvert une enquête. Ce pilote, de la compagnie aérienne Alitalia, a affirmé qu'il avait vu le drone "alors qu'il approchait de l'aéroport John F. Kennedy vers 13h15 heure locale, 19h15 heure de Paris lundi, "à une altitude d'environ 450 mètres", a précisé la FAA dans un communiqué envoyé à l'AFP.
 
Le FBI a précisé de son côté qu'il cherchait à "identifier et localiser l'appareil et son opérateur". "L'appareil sans pilote a été décrit comme noir, et pas plus grand qu'un mètre, avec quatre hélices", a précisé un porte-parole. "Le FBI demande à quiconque ayant une information sur cet avion sans pilote ou son opérateur de nous contacter", a ajouté John Giacalone, en invoquant "la sécurité des passagers et des personnels" à bord des avions dans le secteur.
 

"Nous avons vu un drone, un avion drone"


Selon la FAA, le pilote d'Alitalia a indiqué qu'il avait vu un drone "à environ 6 à 8 km au sud-est de l'aéroport". Il a maintenu son cap et son avion a atterri sans problème. Dans un enregistrement de la cabine, diffusé par le site LiveATC.net, on entend le pilote affirmer à la tour de contrôle: "Nous avons vu un drone, un avion drone".  La tour de contrôle avait alors prévenu d'autres avions en approche.
 
Les propriétaires de modèles réduits d'avion téléguidés à des fins de loisir ne sont pas autorisés à voler à plus de 120 mètres de haut et doivent prévenir la tour de contrôle s'ils sont situés dans un rayon de 5km autour d'un aéroport, selon une circulaire de la FAA.

Commenter cet article

  • reflechirunpeu : Dans le cas présent on parle de HAUTEUR (par rapport au sol en un endroit précis) L'altitude est calculée par rapport à la mer (en simplifiant) pour donner une référence commune à tous les aéronefs. Juste pour info... :) Confusion archi-courante dès qu'il s'agit d'objets volants.....

    Le 30/09/2013 à 13h45
  • hz_6000 : Bonsoir, en effet, il y a des règles strictes pour pouvoir utiliser un Drone que ce soit à des fins commerciales ou en loisir.. En France et an agglomération, la limite d'altitude est 150 mètres ou 50 mètres, le rayon 100 mètres, pas moins de 30 mètres entre le drone et la foule, déclaration auprès de la DGAC, autorisation préfectorale etc. Et clairement pas moins de 5mk d'un aéroport sans autorisation express.... Mais un drone c'est comme une voiture, les performances possibles sont bien au delà des limites autorisées et il est du devoir de l'utilisateur d'être en règle et d'opérer dans les règles de l'art...

    Le 06/03/2013 à 01h55
      Nous suivre :

      The Voice Italie : Soeur Cristina gagne sa battle !

      logAudience