En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

VIDEO. Le basketteur Jason Collins fait son coming out, l'Amérique en émoi

avec
le 30 avril 2013 à 07h30 , mis à jour le 30 avril 2013 à 09h58.
Temps de lecture
4min
Le basketteur américain Jason Collins (n°35) a révélé ce lundi son homosexualité.
A lire aussi
Amériques"Je suis un pivot de NBA de 34 ans. Je suis noir et je suis gay". Jason Collins, l'ex-pivot des Nets, des Celtics et des Wizards, a révélé ce lundi son homosexualité. Une révélation historique aussitôt largement commentée outre-Atlantique.

Le joueur de NBA Jason Collins est devenu le premier sportif en activité dans un sport d'équipe majeur aux Etats-Unis à révéler son homosexualité ce lundi, une annonce immédiatement saluée par la Maison Blanche. Jason Collins, 34 ans, a joué 12 saisons en NBA au sein de six équipes différentes, dont la dernière avec les Bolton Celtics et les Washington Wizards. Finaliste du championnat NBA avec les New Jersey Nets en 2002 et 2003, il est actuellement libre de tout contrat.

"Je suis un pivot de NBA de 34 ans. Je suis noir et je suis gay", déclare Jason Collins dans un article de Sports Illustrated. "Je n'avais pas l'ambition de devenir le premier athlète d'un sport majeur aux Etats-Unis à révéler mon homosexualité. Mais maintenant que c'est fait, je suis content de débuter la conversation", continue Collins.

"Désormais, je dors un peu plus profondément"

"Garder un tel secret m'a coûté beaucoup d'énergie", a confessé Jason Collins. "J'ai enduré des années de misère et fait beaucoup d'efforts pour vivre dans le mensonge. J'étais certain que mon monde s'écroulerait si quelqu'un savait". Mais désormais, "chaque fois que je le dis à une nouvelle personne je me sens plus fort et je dors un peu plus profondément", reconnaît-il.

Parmi les messages de soutien reçus par le joueur figure celui de l'ancien président Bill Clinton, dont la fille Chelsea était une amie de Collins au collège de Stanford. "L'annonce de Jason aujourd'hui est un moment important pour le sport professionnel et l'histoire de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans)", a dit Chelsea Clinton.

L'ancien président américain, Bill Clinton, a lui aussi commenté cette annonce sur Twitter.

Même la Maison Blanche a salué le "courage" du joueur. Interrogé à ce sujet lors de son point de presse quotidien, le porte-parole de Barack Obama, Jay Carney, a affirmé ne pas avoir parlé avec le président américain de cette information. Mais nous "le saluons pour son courage et le soutenons, et espérons que ses admirateurs et son équipe le soutiendront à l'avenir", a ajouté Jay Carney.

L'ancien gloire des Lakers, Magic Johnson, la star Kobe Bryant et le meneur français des Spurs, Tony Parker, ont salué sur Twitter le courage de Jason Collins.

 

 

 

 

Commenter cet article

  • pascal.31500 : Bravo à ce joueur qui a eu le courage d'affirmer sa différence : c'est ainsi que les m?urs pourront évoluer...

    Le 30/04/2013 à 09h09
      Nous suivre :
      Un singe sauve un autre singe

      Un singe sauve un autre singe

      logAudience