En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Election américaine : Romney talonne Obama

Laurent Deschamps par
le 13 juin 2012 à 17h50 , mis à jour le 14 juin 2012 à 09h17.
Temps de lecture
3min
Photomontage : Mitt Romney (g.) et Barack Obama (d.)

Photomontage : Mitt Romney (g.) et Barack Obama (d.) / Crédits : AFP

À lire aussi
AmériquesAvec 45% d'intentions de vote, le président démocrate Barack Obama ne compte plus qu'un point d'avance sur le républicain Mitt Romney, crédité de 44% des intentions de vote.

A cinq mois de la présidentielle américaine, Barack Obama est-il en perte de vitesse ? Oui à en croire la dernière livraison du sondage mensuel Reuters/Ipsos diffusé mardi selon laquelle, avec 45% d'intentions de vote, le président démocrate ne compte plus qu'un point d'avance sur le républicain Mitt Romney, crédité de 44% des intentions de vote.
 
Il y a un mois, Barack Obama disposait de sept points d'avance sur son rival républicain (49% contre 42%). Le nombre d'Américains qui approuvent la politique d'Obama en matière d'emplois a chuté à 47% contre 50% en mai, soit son plus bas niveau depuis janvier. A l'inverse, la proportion d'Américains estimant que le pays va dans la mauvaise direction progresse de 6 points en un mois, s'établissant désormais à 63% des personnes interrogées. Un sondage de mauvais augure pour le président sortant qui affrontera Mitt Romney dans les urnes le 6 novembre prochain.

Le problème de la question économique
 
Ce nouveau sondage a été réalisé pour l'essentiel après une série de revers essuyés par le président démocrate, à commencer par la publication de chiffres sur l'emploi décevants en mai. Les craintes d'une répercussion de la crise de la dette dans la zone euro et la lenteur de la reprise ont également assombri les perspectives économiques.  "L'économie traverse une mauvaise passe, et c'est ce qui plus que tout autre sujet va décider de l'avenir du président Obama", note Chris Jackson, d'Ipsos, qui établit un lien direct entre l'appréciation que la population porte sur l'économie et la cote de Barack Obama.
 
Invitées à déterminer qui de Romney ou Obama serait le meilleur sur les questions économiques, les personnes interrogées sont désormais plus nombreuses à donner le nom du candidat républicain (46%) que celui du président sortant (43%). Sur cette question, le mois dernier, Obama devançait son adversaire de deux points.
 
Depuis son entrée en campagne, d'abord dans le cadre des primaires républicaines qu'il a assez vite remportées, Mitt Romney met en avant sa connaissance du monde des affaires. Du sauvetage financier des Jeux olympiques de Salt Lake City à la création du fonds d'investissement Bain Capital, l'ancien gouverneur du Massachusetts s'appuie très largement sur son expérience et affirme qu'il est le mieux à même de régler la question de l'emploi. Pire pour le camp démocrate, il semble que ses critiques sur les restructurations d'entreprises et les destructions d'emploi opérées par Bain Capital ne trouvent d'écho suffisant parmi l'électorat. Autre souci pour Obama et ses stratèges, sa cote auprès des électeurs indépendants, souvent décisifs dans un scrutin présidentiel, est en très fort recul, de 48 à 35%.
 
Le sondage a été réalisé par téléphone entre jeudi et dimanche. Sa marge d'erreur est estimée à 3%.

Commenter cet article

  • franckgaspe : Pour qu'il soit reélu, il faut absolument que la conjoncture économique s'améliore...Si la croissance n'est pas là, si les chiffres du chomge ne sont pas bon... Il ne repassera pas...Les américains juge sur la performance économique.. Après ces du bla bla... Et en 4 ans le bilan de B. Obama est loin d'être paradisiaque... Sachant que les américains historiquement font plus confiance a la droite en matière d'économie, il va être très dur pour B. Obama d'être reélu...

    Le 19/06/2012 à 15h23
  • grinchette : Mouais.. les sondages hein... Obama gagnera c'est certain.

    Le 14/06/2012 à 00h07
  • ticoco53 : Comme tous les dirigeants qui ont traversés les années successives de crise il ne sera pas réélu !! Et une fois de plus la France aura vraiment été le seul pays à passé à gauche aprés le désastre dans les autres pays de gauche qui sont tous passé à droite ... . Mais en 2017 Sarkozy, Obama et Merkel se retrouveront ^^

    Le 13/06/2012 à 20h34
      Nous suivre :
      Plus de 6.000 personnes pour le plus grand portrait "humain" du fondateur de la République turque

      Plus de 6.000 personnes pour le plus grand portrait "humain" du fondateur de la République turque

      logAudience