ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Elections USA 2012 : Obama et Romney s'isolent avant le 2e round

Edité par
le 15 octobre 2012 à 09h52 , mis à jour le 15 octobre 2012 à 10h19.
Temps de lecture
3min
Photo-montage : Mitt Romney (g.) et Barack Obama (d.)

Photo-montage : Mitt Romney (g.) et Barack Obama (d.) / Crédits : AFP

À lire aussi
AmériquesAlors que les sondages les donnent au coude-à-coude, les deux candidats à l'élection américaine préparent le deuxième débat télévisé, programmé mardi soir près de New York.

Comme avant le premier débat télévisé il y a deux semaines, Barack Obama et Mitt Romney vont limiter leurs apparitions publiques jusqu'à demain soir. A trois semaines de l'élection américaine du 6 novembre, il est vrai que ce deuxième affrontement télévisé -le troisième et dernier aura lieu la semaine prochaine- prend une importance capitale.

Dopé par sa bonne prestation sur l'économie, Mitt Romney est en effet revenu dans la course à la Maison-Blanche, au point d'avoir même été donné brièvement en tête des intentions de vote au niveau national dans un sondage publié par Reuters.

Obama à l'attaque ?

Afin de préparer le duel, qui se déroulera à l'université Hofstra de Hempstead, à 40 km à l'est de New York, Barack Obama, après une apparition aux côtés de bénévoles de sa campagne, s'est isolé avec ses conseillers dans un complexe hôtelier de Williamsburg en Virginie, à 250 km au sud de Washington. Mitt Romney se trouve quant à lui depuis samedi soir dans sa résidence de Belmont, au Massachusetts.
 
Que peut-on attendre de ce second duel, consacré essentiellement aux questions de sécurité intérieure à la politique étrangère ? Cette fois, Barack Obama promis d'être plus incisif, voire agressif, qu'il y a deux semaines, où il était resté amorphe face aux remarques, concrètes et pertinentes, de son adversaire du parti républicain qui cherchait quant à lui à séduire le centre. Le président sortant l'accuse depuis de vouloir cacher un programme ultra-conservateur. "Le gouverneur Romney fait comme si vous n'aviez pas fait attention depuis un an et demi. Il dira tout ce qui est nécessaire pour essayer de gagner", a-t-il ainsi affirmé jeudi.
 
Romney moins fort sur la politique étrangère

De son côté, Mitt Romney, à qui les électeurs américains font moins confiance qu'au représentant du parti démocrate sur les problèmes diplomatiques, devrait néanmoins lancer plusieurs piques à propos de la mort de l'ambassadeur américain en Libye. Depuis un mois, les républicains affirment en effet qu'il s'agit d'une preuve de faiblesse de l'administration Obama dommageable pour l'image des Etats-Unis dans le monde.
 
En attendant le débat, ce sont les deux colistiers pour la vice-présidence (Joe Biden pour Barack Obama et Paul Ryan pour Mitt Romney) qui vont occuper le devant de la scène en multipliant les meetings et les interventions dans les médias.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Lance Armstrong se reconvertit en mécano

      logAudience