En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Florence Cassez

Florence Cassez : le Mexique ne ferme pas la porte à une libération


le 08 mars 2012 à 06h20 , mis à jour le 08 mars 2012 à 08h43.
Temps de lecture
3min
Florence Cassez

Florence Cassez / Crédits : LCI

À lire aussi
AmériquesUn ministre mexicain a indiqué que le gouvernement se soumettrait à une décision de la Cour suprême mexicaine si celle-ci demandait la libération de la Française ainsi que le prône un membre de la Haute juridicition.

Le Mexique ne s'opposera pas à l'ordre constitutionnel dans l'affaire FlorenceCassez a déclaré mercredi soir un ministre. Mercredi, un juge de la Cour suprême Arturo Zaldivar a recommandé la libération "immédiate et absolue" de la Française condamnée à 60 ans de prison pour enlèvement, en raison de multiples irrégularités dans la procédure ayant conduit à sa condamnation.

"L'ordre mexicain ne peut s'opposer à l'ordre constitutionnel, ne peut s'opposer aux lois", a déclaré à CNN Max Alberto Diener, sous-secrétaire d'Etat mexicain aux Affaires juridiques et aux Droits de l'Homme, dépendant du ministère de l'Intérieur.

"Par conséquent, si le moment venu, les juges ou le pouvoir judiciaire, en  faisant leur évaluation, considèraient que certains points portent atteinte aux  droits de l'accusé, il faudra agir en conséquence", a dit le ministre. M. Diener a souligné "qu'en principe, dans un Etat de droit il y a le principe du procès équitable et ce principe doit être respecté en tant que tel dans les termes de la Constitution".

Décision le 21 mars

La Française avait déposé un recours devant la Cour suprême il y a exactement un an, le 7 mars 2011, après le rejet le 10 février 2011 de son pourvoi en cassation. Au moins trois des cinq juges de la Première chambre de la Haute juridiciton, doivent approuver le projet de leur rapporteur pour que la Française  soit libérée. Le vote est prévu pour le 21 mars, selon Me Agustin Acosta, avocat mexicain de FlorenceCassez.

La Française a été arrêtée le 8 décembre 2005 en compagnie de son ex-compagnon Israel Vallarta, soupçonné par la police de diriger Los Zodiacos, un groupe qui aurait à son actif une dizaine d'enlèvements et un meurtre.

Le 9 décembre, la police fédérale avait mis en scène devant les caméras de  télévision l'arrestation de Florence Cassez et d'Israel Vallarta et la libération de trois de leurs otages présumés, présentées comme des événements filmés en direct.

Son avocat "confiant"

Mercredi soir, l'avocat français de Florence Cassez a estimé sur TF1 que c'était une "porte qui s'entrouvait" pour sa cliente qui clame son innocence depuis le début de l'affaire. Me Frank Berton s'est en outre déclaré "confiant" mais "prudent". "C'est la première fois depuis sept ans que Florence a un avis favorable dans son dossier", s'est réjoui l'avocat.

Selon l'avocat, le magistrat mexicain reconnaît "le montage médiatique qu'on dénonce depuis sept ans et surtout vient dire qu'il y a eu un recueil des preuves totalement corrompu par l'AFI (Agence fédérale d'investigations)". "C'est un pas considérable, mais demeurons prudents", a-t-il ajouté, s'attendant de la part de la partie adverse à "une campagne médiatique terrible contre Florence".

Même son de cloche du côté de l'Elysée. Il y a "bon espoir que les choses se dénouent", a déclaré jeudi Henri Guaino sur I-Télé. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a estimé qu'il s'agissait "d'un problème judiciaire (...) interne au Mexique. Je ne vois pas la politique venir faire obstacle à une décision judiciaire, si elle devait  être prise".

Commenter cet article

  • loodh : Qu'en saverz-vous ? êtes vous au courrant des efforts diplomatique des la France ? il me semble que non !

    Le 08/03/2012 à 11h58
  • josfi7 : Ce que vous dites est faux. N. Sarkozy s'est intéressé à son cas quasiment en début de mandat (après celui des infirmières bulgares). Ce n'est pas une affaire simple et le Mexique n'est pas un pays européen. Normal que ça ait pris du temps.

    Le 08/03/2012 à 10h15
  • alexlanissarda : Mauvaise foi quand tu me tiens ! ça fait un moment qu'ils sont dessus, vous ne souvenez pas de l'année du Mexique ?

    Le 08/03/2012 à 10h07
  • baronnevh : Et quand bien même l'important n'est il pas que cette jeune femme rentre en France non ?

    Le 08/03/2012 à 09h28
  • stelmaria0 : Tenez bon Florence

    Le 08/03/2012 à 09h26
      Nous suivre :
      Sarkozy, le retour ? Mais il n'est jamais vraiment parti... 2 minutes 30 pour vous le prouver

      Sarkozy, le retour ? Mais il n'est jamais vraiment parti... 2 minutes 30 pour vous le prouver

      logAudience