En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

La bourde d'Obama sur les camps d'exterminations nazis


le 30 mai 2012 à 07h09 , mis à jour le 30 mai 2012 à 09h15.
Temps de lecture
3min
Barack Obama, le 15/4/12

Barack Obama, le 15/4/12 / Crédits : AFP

A lire aussi
AmériquesLe président américain a provoqué un émoi en Pologne en évoquant dans un discours les "camps polonais de la mort", au lieu d'un camp d'extermination nazi.

C'est ce qu'on appelle un "couac" diplomatique. La Maison Blanche a tenté d'apaiser les esprits mardi après un discours de Barack Obama, lors duquel le président américain a évoqué les "camps polonais de la mort", au lieu d'un camp d'extermination nazi. Ce faux-pas linguistique a assombri une cérémonie tenue en hommage posthume à Jan Karski, un ancien officier polonais qui a fourni les premiers témoignages sur la politique d'extermination des Juifs par les nazis.

"Avant un voyage au travers des lignes ennemies, des résistants lui avaient  raconté que les Juifs avaient été tués en masse, ils l'ont introduit en  cachette dans le ghetto de Varsovie et dans un camp polonais de la mort pour qu'il voit lui-même ce qu'il en était", a déclaré Barack Obama. Le gouvernement polonais observe d'une manière très sourcilleuse les descriptions faites par la presse internationale des anciens camps de concentration dits "polonais", car il dit que ce terme - même s'il est utilisé simplement comme une indication géographique - peut donner l'impression que la Pologne porte une responsabilité dans le génocide perpétré par les nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

Tommy Vietor, un porte-parle d'Obama pour le Conseil national de  sécurité, a déclaré que le président s'était "mal exprimé". "Il se référait aux camps de la mort nazis en Pologne", a-t-il expliqué. "Nous regrettons cette erreur d'expression qui ne devrait pas porter ombrage à notre intention claire d'honorer M. Karski et ces courageux citoyens  qui se sont tenus du côté de la dignité humaine face à la tyrannie", a-t-il  ajouté. Jan Karski, qui est mort à Washington à l'âge de 86 ans en l'an 2000, était  devenu professeur d'histoire à l'université de Georgetown.

Commenter cet article

  • ilesmarquises : @vince.51. Halte aux clichés ! Détrompez-vous, beaucoup de Français parlent ou comprennent l'anglais. Par contre, pour avoir souvent eu à faire avec des anglophones je peux vous dire que très peu font l'effort de parler une autre langue que la leur, en particulier le français. D'ailleurs, très peu savent où est la France, les plus cultivés connaissent Versailles (le château) et pour eux Paris se résume à des rues pavées à l'ancienne ou à Edith Piaf (sans parler du cliché béret/baguette). Cela dit beaucoup de français croient que New York est la capitale des Etats Unis, alors côté géographie on est quitte !

    Le 30/05/2012 à 20h01
  • elixxir22 : Peut etre mais quand on est président des USA on doit avoir un minimum de culture

    Le 30/05/2012 à 19h22
  • clearview : @joeylennon la grande différence est très simple, le gouverneur de l'Etat de l'Illinois ou de n'importe lequel des 50 Etats n'a pas les mêmes pouvoirs ni le même impact sur le plan international. Le gouveneur de l'Etat du Texas n'a pas le même niveau de responsabilités que M. Hollande ou que M. Obama. Aucun gouverneur, ni même celui de la Californie, (qui si elle était indépendante représenterait environ la 8ème puissance économique au monde) n'aura pas le même impact historique et politique sur le monde que le président DeGaulle, Mitterrand, Sarkozy ou que le président Roosevelt ou Reagan. Elle est là la grande différence, et cela me semble être assez clair. Et si vous pensez que je ne connaisse pas le système fédéral américain et son fonctionnement, détrompez-vous car j'ai le grand honneur d'appartenir à ces deux grandes nations que sont les USA et la France.

    Le 30/05/2012 à 14h35
  • joeylennon : Expliquez moi cette grande différence, clearview. Car contrairement ce que laisse entendre votre pseudo, vous ne saisissez pas tout apparemment...

    Le 30/05/2012 à 12h55
  • melondeau : Je vis en Amérique du Nord et je peux vous affirmer que leurs connaissances en histoire sont proches du NÉANT!! J'en connais certains qui me placent la guerre de 100 ans sous le règne de Louis XVI ....!!! c'est pour dire!!!

    Le 30/05/2012 à 12h08
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience