En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La CIA dévoile enfin la vérité sur la mystérieuse Zone 51

Edité par avec
le 17 août 2013 à 08h05 , mis à jour le 18 août 2013 à 08h34.
Temps de lecture
3min
roswell extraterrestre
A lire aussi
Amériques Les apparitions d'ovnis dans le ciel du Nevada, à l'origine de la mythologie entourant la mystérieuse Zone 51, n'étaient en fait que des avions-espions U-2 testés sur cette base ultra-secrète, a révélé la CIA.

Les adeptes des théories de la conspiration vont être déçus : la zone 51 a servi aux tests du fameux avion-espion de la Guerre froide, et non à l'étude des petits hommes verts. C'est un rapport officiel sur l'histoire du programme U-2 entre 1954 et 1974 rédigé par deux historiens de la CIA et récemment déclassifié qui lève le voile.

Tout au long des 400 pages de ce rapport, pas une mention de l'extra-terrestre de Roswell, dont l'ovni se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947 et qui, selon la légende, aurait été ensuite caché et étudié dans la Zone 51. En revanche, cette parcelle de désert du Mojave d'une vingtaine de kilomètres de long située au nord-ouest de Las vegas, est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960.

C'est en survolant ce territoire à bord d'un petit avion Beechcraft qu'un responsable de la CIA, Richard Bissell, avait repéré en avril 1955 ce qui ressemblait à une piste d'atterrissage située sur un lac salé appelé Groom Lake. Le terrain était situé au nord-est d'une zone appartenant à un terrain d'expérimentation de la Commission à l'énergie atomique américaine (AEC), comme le montre une carte de la région dévoilée par la CIA. Ce n'est pas la première fois que l'agence de renseignement reconnaît l'existence de la Zone 51. Dans un document déclassifié et mis en ligne sur internet en octobre 2012, un mémorandum datant de 1967 rédigé par le directeur de la CIA de l'époque, Richard Helms, évoque le déploiement depuis la Zone 51 de trois avions-espions au Japon pour des missions au-dessus du Vietnam.

"Comme un objet enflammé" 

Dès le début des vols d'essais et d'entraînement en juillet 1955, "la haute altitude du U-2 a rapidement mené à un effet secondaire inattendu : l'augmentation phénoménale des signalements d'objets volants non-identifiés", relatent les auteurs de la CIA. A l'époque, les appareils commerciaux volaient à une hauteur de 3000 à 6000 mètres. Les U-2 volaient eux à plus de 20.000 mètres. "De tels signalements étaient très fréquents en début de soirée de la part de pilotes commerciaux volant d'est en ouest". Le soleil était alors bas sur l'horizon, leur appareil étant "dans l'ombre".

Si un U-2 volait dans les environs à haute altitude, le soleil se reflétait sur ses ailes argentées, ce qui "apparaissait pour le pilote commercial, 12.000 mètres plus bas, comme un objet enflammé", justifient-ils. Ce phénomène pouvait également être constaté du sol. "A cette époque, personne ne soupçonnait que le vol habité était possible à 20.000 mètres, donc personne n'envisageait de voir un objet si haut dans le ciel", expliquent-ils. En raison du caractère ultra-secret du programme U-2, les enquêteurs de l'Air Force chargés d'enquêter sur les signalements d'ovnis "ne pouvaient répondre à ceux qui leur écrivaient la vraie raison" de ces phénomènes, justifient les deux historiens.

Dans la Zone 51 même, la sécurité assurée par la CIA était draconienne afin de préserver le secret entourant les U-2, comme elle le sera plus tard pour les avions furtifs testés sur la base de Nellis toute proche. "Pour ne pas éveiller l'attention", écrivent les auteurs, les employés de Lockheed, le constructeur de l'U2, étaient ainsi convoyés sur la Zone 51 depuis leur usine de Burbank (Californie) le lundi matin et rentraient chez eux le vendredi soir. Aux heures où le trafic aérien était le plus dense.
 

Commenter cet article

  • shooby02470 : Et de toute façon, quelque soit ce qu'il c'est passé là bas, cela ne changera en rien notre vie de tous les jours alors

    Le 20/08/2013 à 10h56
  • shooby02470 : Le problème avec le concept de théorie du complot, c'est que plus on va chercher à dire qu'elle est infondée par des preuves, plus les gens vont se dire qu'on cherche à cacher la vérité et que donc la théorie est vraie. Donc on donne plus de l'eau au moulin des gens ayant des doutes qu'autre chose quand on cherche à mettre à mal ce genre de théorie. Et comme en plus on ne saura jamais la vérité ... Donc au final, que la cia ai dit la vérité ou pas elle a été surtout contre productive ici. Elle aurait mieux fait de ne rien dire du tout

    Le 20/08/2013 à 09h15
  • hypertron : Alors, là, ...je suis mort de rire...!!! Croyez-vous vraiment que la CIA, dont le mensonge et la dissimulation sont le fondement même vous dit la vérité. Voilà des dizaines d'années, que celle-ci distille ce type de pseudo informations. Il y a eu le coup des ballons sondes, des tests de nouveaux parachutistes, de planète Saturne qui viendrait perturber les petits yeux des témoins, sans compter les rapports déclassifiés remplis de lignes noircies juste sur des observations qui sortaient de l'ordinaire, etc... Soyez sérieux, étudiez les rapports d'observations qui émanent du monde entier et pas seulement de la zone 51, et vous verrez que l'on est loin d'avoir épuiser le sujet. Par ailleurs votre texte ne mentionne que les observations d'objets situés à plus de 20.000mètres d'altitude, quid des observations faites à des altitudes très basses...voire près du sol ! etc..Bref le dossier est loin d'être clos.

    Le 19/08/2013 à 17h10
  • yannickatl : Oui la preuve il a annonce il n'y a pas longtemps "Heu...mais...heu...je...je l'ai vu ca!". Bon sinon si vous avez du temps a perdre, c'est tres bien continuez.

    Le 19/08/2013 à 14h03
  • norges22 : Bonjour,je n'ai jamais cru à cette zone et ce qui s'y rapporte comme les alliens du journalisme à sensation .Vous voulez voir un engin extraterrestre regarder mon site "les arttruccors.com" ce que je dévoile est pour le cytoyen lambda le reste est pour les physiciens sachez bien que nous ne sommes pas seul et notre Président Mrs françois Hollande est au courant.De toute façon les informations sont réservées aux europeens

    Le 19/08/2013 à 13h13

      Victime des attentats de novembre, le nouveau parcours du combattant de Bilal

      logAudience