ARCHIVES

Miami : l'homme nu abattu en pleine crise de cannibalisme a un nom


le 28 mai 2012 à 21h40 , mis à jour le 29 mai 2012 à 20h45.
Temps de lecture
3min
Image prise par la vidéo surveillance de l'homme cannibal s'attaquant à un SDF, le 26 mai 2012 en Floride.

Image prise par la vidéo surveillance de l'homme cannibal s'attaquant à un SDF, le 26 mai 2012 en Floride. /

À lire aussi
AmériquesL'homme nu qui a été abattu samedi par la police alors qu'il dévorait en pleine rue à Miami le visage d'un autre homme a été identifié. Il s'appelait Rudy Eugène et était âgé de 31 ans, a indiqué mardi la police de la ville.

L'homme nu qui dévorait en pleine rue le visage d'un autre homme samedi en pleine centre de Miami (voir notre article : La police abat à Miami un homme nu en pleine crise de cannibalisme) a désormais un nom : Rudy Eugène. La police de Miami est dans l'attente d'un rapport détaillé de ses détectives avant de diffuser de plus amples informations et éventuellement la photo du criminel âgé de 31 ans, a indiqué un porte-parole, tandis que la presse locale diffusait une photo d'un Noir présenté comme étant Rudy Eugene, portant une fine moustache et un collier de barbe. 

L'histoire est digne des pires films d'horreur. La police a abattu samedi à Miami un homme nu qui dévorait en pleine rue le visage d'un autre homme, grièvement blessé. L'attaque, survenue en début d'après-midi sur une voie express de la ville de Floride, pourrait être due à un nouveau type de LSD, une drogue synthétique, selon la police.  "Souvent quand on voit un homme qui a ôté tous ses vêtements et qui est devenu très violent, c'est le signe d'une crise de délire due à une surdose de drogue", a déclaré un responsable à une chaîne locale : "Les personnes qui en sont victimes ont l'impression que leurs organes brûlent à l'intérieur de leur corps".
 
Quoiqu'il en soit, plusieurs témoins qui ont assisté à la scène ont tenté de mettre un terme à l'agression et ont prévenu les forces de l'ordre. "Je lui ai dit de s'éloigner et ce type a juste continué à dévorer l'autre homme", a expliqué à la télévision une personne évoquant une scène digne d'un film d'horreur "avec du sang partout". L'agresseur a "relevé la tête avec des morceaux de chair dans la bouche et a grogné", a poursuivi le témoin.
 
Malgré l'arrivée de policiers sur place, il n'a pas cessé de manger le visage de sa victime jusqu'à ce qu'un policier l'abatte de plusieurs balles. Les trois quarts du visage de sa victime, un sans domicile fixe selon la presse américaine, manquaient quand elle a été conduite dans un état grave à l'hôpital et est toujours dans un "état critique", selon la source policière.

Commenter cet article

  • steve26100 : Effet de mode... des médias ! Ca fait parler, alors ils utilisent le filon. Le reste du temps, ce genre d'horreur existe, mais on en parlait moins.

    Le 15/06/2012 à 16h37
  • minoucha117 : " crise de cannibalisme" c'est quoi? une nouvelle maladie!!!!!!!!!! moi je dit que c'est de la drogue qui la mis dans cet état et qu'on est devenue insensible au gens qui nous entoure qu'on ne connait même pas notre voisin de palier , devenons un peu humain et le monde ne sera que meilleur

    Le 08/06/2012 à 17h21
  • nenouspressonsp : Trois actes de cannibalisme en une semaine... ZOMBIE ATTACK???

    Le 03/06/2012 à 19h25
  • bichoupi : J'étais bloqué dans un taxi sur cette route au moment des faits. J'ai failli loupé mon avion à cause de ça. Quand j'ai vu l'état de choc des policiers, j'ai arrêté de me plaindre... Apparemment, c'était flippant.

    Le 03/06/2012 à 00h59
  • bleumarine11 : Et d'ici 6 mois on dira : "c'est la que tout a commencé".... Bon allez je retourne m'entrainer a left 4 dead ;)

    Le 02/06/2012 à 21h19
      Nous suivre :

      Inde : un léopard sème la panique

      logAudience