En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le cannibale de Miami était seulement sous l'emprise de la marijuana


le 28 juin 2012 à 07h32 , mis à jour le 28 juin 2012 à 07h36.
Temps de lecture
3min
Image prise par la vidéo surveillance de l'homme cannibal s'attaquant à un SDF, le 26 mai 2012 en Floride.

Image prise par la vidéo surveillance de l'homme cannibal s'attaquant à un SDF, le 26 mai 2012 en Floride. /

A lire aussi
AmériquesRudy Eugene, l'homme qui a été abattu par la police fin mai à Miami alors qu'il dévorait en pleine rue le visage d'un autre homme, n'avait consommé que de la marijuana, selon le rapport médico-légal dévoilé mercredi.

Peu après le forfait du "cannibale de Miami", la police locale avait lancé un avertissement sur une nouvelle drogue de synthèse proche de l'ecstasy, baptisée "septième ciel", qui pousserait les consommateurs à manger des humains. Mais Rudy Eugene, l'homme abattu par la police fin mai alors qu'il dévorait en pleine rue le visage d'un autre homme, n'avait en réalité consommé que de la marijuana, selon le rapport médico-légal dévoilé mercredi. "Le laboratoire d'analyses toxicologiques a identifié la présence des composants actifs de la marijuana" dans le corps de Rudy Eugene, peut-on lire dans le rapport rendu public par l'Institut médico-légal du comté de Miami-Dade en Floride. Selon le document, les analyses n'ont révélé aucune trace "d'autres drogues, d'alcool ou de médicaments pouvant contenir des substances psychotropes".
  
Peu après cette agression et d'autres à caractère similaire enregistrées dans la même période aux Etats-Unis, la police de Miami avait lancé un avertissement sur une nouvelle drogue de synthèse, baptisée "septième ciel", également connue sous l'appellation générique de "sels de bain", décrite comme "dangereuse". Malgré l'arrivée de policiers sur place le 26 mai, Rudy Eugene, qui était nu, n'avait pas cessé de manger le visage de l'autre homme jusqu'à ce qu'un policier l'abatte de plusieurs balles. Les trois quarts du visage de sa victime manquaient quand elle a été conduite dans un état grave à l'hôpital, avait rapporté WSVN-Fox 7.

Commenter cet article

  • Consomateur : Faut de tout pour faire un Monde...

    Le 28/06/2012 à 15h29
  • marsmouss : La marijuana étant une drogue douce et n'étant pas connu pour rendre cannibale, c'est ce qui est sous-entendu. Cela signifie qu'il n'était pas sous l'emprise de la drogue dur qui rendrait cannibale...

    Le 28/06/2012 à 13h01
  • juigne11 : J'aime bien la phrase "était seulement sous l'emprise de la marijuana, Et s'il avait pris autre chose alors, on a l'impression que c'est une excuse, il a sucé des cachous

    Le 28/06/2012 à 11h45
  • did004785 : Il avait surtout des problème psychiatrique. On a aussi peut-être retrouvé dans l'estomac de l'agresseur des tomates ou du pancake. Les tomate et le pancake ne rendent pas pour autant cannibale, la nudité non plus ne rend pas cannibale (l'agresseur était nu).

    Le 28/06/2012 à 10h28
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      logAudience