En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Luka Rocco Magnotta : ce qui l'attend au Canada


le 19 juin 2012 à 08h25 , mis à jour le 19 juin 2012 à 08h26.
Temps de lecture
3min
Photo obtenue par la police de Montréal de Luka Rocco Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal".

Photo obtenue par la police de Montréal de Luka Rocco Magnotta, surnommé le "dépeceur de Montréal". / Crédits : AFP

À lire aussi
AmériquesLe présumé "dépeceur" de Montréal, revenu sur le territoire canadien à bord d'un avion militaire, avant d'être emmené en détention à bord d'un convoi étroitement encadré par la police, doit être présenté ce mardi à un juge. Il fait face à cinq chefs d'accusation.

Le dispositif de sécurité était exceptionnel. Pour son retour au Canada, Luka Rocco Magnotta, le présumé "dépeceur" de Montréal, accusé du meurtre sauvage d'un jeune Chinois du nom de Lin Jun dont il aurait découpé le corps, avait pris place à bord d'un avion militaire. Avec lui dans cet appareil, six agents du Service de police de Montréal, chargé de l'enquête.

C'est lundi peu avant 19 heures, heure locale (soit mardi, 1 heure du matin, heure française) que l'avion s'est posé sur l'aéroport de Mirabel, au nord de Montréal. Après avoir fait un tour de piste, il s'est approché de l'endroit où étaient regroupés les journalistes, derrière un grillage, dans une zone d'ordinaire réservée aux véhicules du personnel de l'aéroport. Puis l'avion a poursuivi son chemin jusque derrière un bâtiment, hors de la vue des médias. Quelques minutes plus tard, un convoi comprenant plusieurs motos et voitures de police quittait l'aéroport vers une destination inconnue. Le suspect était dans un véhicule banalisé transportant aussi des agents de la Sécurité publique, la police provinciale.

Des chefs d'accusation qui pourraient évoluer

Après avoir passé sa première nuit en détention sur le sol canadien, Luka Rocco Magnotta doit comparaître ce mardi au palais de justice de Montréal. Il fait face à cinq chefs d'accusation : "meurtre", "outrage à cadavre", "publication de choses obscènes", "envoi par la poste de choses obscènes" et "harcèlement criminel" à l'encontre du Premier ministre canadien Stephen Harper et d'autres personnes. Il est passible de la prison à perpétuité. Mais, comme l'a fait savoir la police canadienne, ces chefs d'accusation pourraient être révisés.

Le Canada avait demandé son extradition à l'Allemagne après son arrestation dans un cybercafé à Berlin le 4 juin, au terme d'une cavale de dix jours. Il avait fui Montréal pour Paris le 26 mai d'où il avait rejoint Berlin à bord d'un bus, le 31 mai, jour où un mandat d'arrêt international à son encontre avait été émis par Interpol. Aux yeux du ministre canadien de la Justice, Rob Nicholson, "la coopération entre notre gouvernement et la communauté internationale a rapidement permis le retour au pays de cet individu afin qu'il réponde de ses actes devant la justice. Il est important que les Canadiens aient l'assurance que ceux qui sont accusés de crimes graves feront face à la justice dans toute sa rigueur".

Commenter cet article

  • m.fred : Qui serait d'accord pour remettre dehors, sans surveillance ( car il est impossible de le surveiller 24/24) un tel individu.Si quelqu'un se propose, il pourrait le loger....Et pourtant dans une vingtaine d'années il sera dehors et pourra recommencer

    Le 20/06/2012 à 09h14
  • misa76 : Faudra qu'on m'explique comment il a pu transporter le corps et le bailloner avec le poids qu'il fait , mm en droguant la victime c'est impossible ... A mon avis c'était au début un jeu sexuel avec la victime consentante puis magnotta a dérapé dans le meutre ... La justice canadienne est aussi laxiste que la justice française , il plaidera certainement la folie . Tapez Karla Homolka et vous verrez ....

    Le 19/06/2012 à 16h34
  • pablovich : Encore plus souple que la France? Ca doit être quelque chose.

    Le 19/06/2012 à 14h21
  • 33a25a52 : Pas dit....et leur quartier de haute sécurité ne sont pas non plus des 3 étoiles...ceci dit en France , quant on prend per pet..on est maintenant libéré aprés 15 ans.....faut voir

    Le 19/06/2012 à 14h11
  • baron_von_bubba : Rechercher, et en plus regarder cette vidéo est quelque chose de totalement aberrant, de plus c'est ce que voulait ce criminel : des spectateurs, je ne vous comprends pas, ça ne m'a même pas effleuré l'esprit de vouloir voir ce truc,et vous n'auriez pas du ! c'est mal.

    Le 19/06/2012 à 14h08
      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience