En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mexique : 131 prisonniers s'évadent, 5 000 hommes à leurs trousses


le 19 septembre 2012 à 10h34 , mis à jour le 19 septembre 2012 à 11h04.
Temps de lecture
3min
mexique drogue

Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
AmériquesDes détenus d'une prison du nord du pays se sont échappés lundi en plein jour en sortant par un tunnel creusé trois mètres sous terre. Les autorités soupçonnent un puissant cartel, les Zetas, d'être lié à cette évasion.
C'est l'une des évasions les plus importantes de ces dernières années au Mexique. Dans la journée de lundi, pas moins de 131 hommes ont réussi à s'enfuir de la prison de Piedras Negras, dans le nord du pays. Ces détenus ont emprunté un étroit tunnel de sept mètres de long, creusé à près de trois mètres de profondeur depuis un ancien atelier de menuiserie de la prison. Ils ont ensuite découpé une barrière de fils barbelés avant de se faire la belle.

Parmi les évadés, 86 hommes ont été condamnés pour des crimes fédéraux comme trafic de drogue ou enlèvement. "L'enquête s'oriente vers la piste du Cartel des Zetas qui a pu organiser cette évasion parce que les prisonniers qui se sont échappés (...) avaient des liens avec ce groupe", a indiqué le responsable de la sécurité de l'Etat du Coahuila, où se situe la prison.

5 000 policiers et militaires mobilisés

Les autorités précisent aussi que l'hypothèse de la responsabilité des Zetas, groupe criminel le plus violent du Mexique, "se renforce parce que nos agents venus en renfort ont été attaqués avec des armes de gros calibre et des grenades
par des hommes armés qui tentaient d'éviter que ce renfort arrive à destination".

Les forces de l'ordre ont été massivement mobilisées pour tenter de retrouver ces détenus dangereux évaporés dans la nature. Quelque 5.000 membres de la police et de l'armée mènent des opérations de recherche depuis mardi. Les accès routiers à Piedras Negras sont filtrés par les autorités qui fouillent minutieusement tous les véhicules entrant dans cette ville de 150 000 habitants.

200 000 pesos de prime

La prison se situant à proximité de la frontière mexicano-américaine, des hélicoptères du Département de sécurité intérieure américain survolent la zone pour prévenir le passage des fugitifs aux Etats-Unis.

Une prime de 200 000 pesos (12 000 euros) est offerte pour des renseignements permettant l'arrestation de chacun des prisonniers évadés. Par ailleurs, tout le personnel de la prison de Piedras Negras, du directeur aux gardiens, a été placé en détention provisoire pour tenter de comprendre les circonstances de cette évasion massive.
Commenter cet article

  • tonyparker17 : Non je n y crois pas les memes militaires et policiers recevront de l argent ou se feront descendre c est quotidien ici .... ou alors le gouvernement fera un show tele en arretant des inocents et les feront passes pour des criminels etc etc du bruit pour rien encore une fois pour un pays en total desaroi

    Le 19/09/2012 à 16h38
  • genius16 : A 38 contre 1, ils vont peut-être y arriver !

    Le 19/09/2012 à 13h21
      Nous suivre :
      Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

      Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

      logAudience