En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Obama se déclare pour le mariage gay, une première aux Etats-Unis


le 09 mai 2012 à 21h49 , mis à jour le 10 mai 2012 à 09h17.
Temps de lecture
4min
Barack Obama

Barack Obama/Image d'archives - juin 2011 / Crédits : ABACA

A lire aussi
Amériques"Je pense que tous les couples du même sexe doivent pouvoir se marier", a affirmé le président américain sur ABC mercredi, en précisant que c'était aux Etats américains de se déterminer.

Il est le premier président américain en exercice à adopter une telle position. Barack Obama s'est prononcé en faveur du mariage gay, dans un entretien à la chaîne ABC diffusé mercredi. "Pour moi, à titre personnel, il est important de dire que je pense que les couples du même sexe doivent pouvoir se marier", a-t-il déclaré, tout en rappelant que les Etats américains étaient maîtres de leurs décisions en la matière.

Depuis des mois, le président américain avait maintenu l'ambiguité sur le sujet, se déclarant pour les partenariats civils en 2008, sans toutefois soutenir le mariage homosexuel. Il avait simplement souligné que sa position était "en train d'évoluer sur le sujet". Sur ABC, il a dit être parvenu à cette conclusion après avoir discuté "avec des amis, des membres de ma famille, des voisins" et avoir vu "des membres de mon équipe qui sont dans des relations homosexuelles monogames très étroites et élèvent des enfants ensemble". Ses filles ont aussi été un élément déclencheur. "Malia et Sasha ont des amis dont les parents sont du même sexe", a-t-il expliqué. Et pour elles, traiter différemment les homosexuels "n'a aucun sens et franchement, cela change la perspective".

Une question qui divise le pays

Avant lui, c'est son vice-président Joe Biden qui avait sauté le pas, indiquant dimanche être "tout à fait à l'aise avec le fait que les hommes qui se marient avec des hommes et les femmes qui se marient avec des femmes, et les hommes et les femmes hétérosexuels aient exactement les mêmes droits". Des annonces qui pourraient peser dans la balance à six mois des élections. Car les Américains apparaissent divisés sur la légalisation du mariage gay. Selon un sondage Gallup publié mardi, 50% sont pour et 48% contre.

Six Etats américains sur 50 ont déjà adopté le mariage gay mais trente ont au contraire adopté des amendements constitutionnels limitant le mariage à une union entre un homme et une femme. Dernier en date : la Caroline du Nord, où l'amendement a été approuvé par 61% des électeurs. Actuellement en campagne pour sa réélection, Barack Obama rencontre souvent des couples homosexuels qui organisent des réunions de levée de fonds. Un "gros donateur" sur six de la campagne du Démocrate serait gay, affirmait le Washington Post lundi.

Sans surprise, Romney est contre

Michael Bloomberg, maire de New York a vu dans la prise de position de Barack Obama "un tournant majeur dans l'histoire des droits civiques". "Aucun président américain n'a jamais soutenu une extension majeure des droits civiques qui n'ait pas été au final adoptée par le peuple américain, et je n'ai aucun doute que cela sera encore le cas", a-t-il ajouté, saluant "la poursuite de la marche vers la liberté". "Et quels que soient les revers éventuels dans un Etat ou un autre, la liberté triomphera sur la peur et l'égalité sur l'exclusion", a-t-il conclu. "Yes we can", a tweeté Cécilia Malmström, commissaire européenne des Affaires intérieures, en référence au slogan de campagne de 2008 d'Obama. "Le oui de Barack Obama au mariage entre personnes du même sexe est une prise de position importante", a-t-elle assuré.

Sans surprise, Mitt Romney, probable adversaire d'Obama à l'élection de novembre, a réaffirmé qu'il n'était "pas en faveur du mariage entre personnes du même sexe ni des unions civiles si elles ne diffèrent du mariage que par le nom". "Le droit de faire bénéficier le partenaire de certaines aides, ou le droit aux visites à l'hôpital, ainsi que d'autres choses dans ce genre, sont appropriées, mais pas le reste", a-t-il encore dit sur une chaîne locale.

Commenter cet article

  • flomc : Faut mieux autoriser les gens de meme sexe à se marier et ainsi produire une perspective d'amour à grande echelle plutot que de s'enfermer dans une mentalité ancienne qui est baigné dans nos temps moderne par des guerre de culture , de religion et de classes sociale . offrons de l'amour pour tous c'est bien mieux que d'offrir des armes et des bombes ...

    Le 11/05/2012 à 12h04
  • pascalounet61 : Entièrement d'accord ! Nous ne sommes plus en 1952 mais en 2012 ! Vive les moeurs modernes du XXIème siècle et on s'en fout si ça dérange les religions !

    Le 10/05/2012 à 20h42
  • mam01 : Ils ont le droit de vivre comme tout le monde....

    Le 10/05/2012 à 08h44
  • fabrice93300 : La ressemblance s'arrête là!

    Le 10/05/2012 à 08h22
  • lucidite : C'est une question extrêmement chargée dans le pays aujourd'hui, et franchement je suis surpris qu'il s'y prend si ouvertement. A quelques mois de l'élection, avec une avance plutôt confortable, il aurait pu se contenter de laisser dire son N°2 dire ce qu'il a dit, et ne le dire qu'à demi-mots lui-même, plutôt que prendre un risque comme ça. Quant à Romney, je ne pense pas qu'il soit moins tolérant sur ces questions de société et de m?urs, simplement politiquement il est presque obligé de prendre la partie opposée sur cette question qui polarise tant. Maintenant on verra à quel point les passionnés parviennent à focaliser la campagne autour de cette question, et dans quel sens souffle le vent. Il a pris un risque là, Obama.

    Le 10/05/2012 à 07h24
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience