ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Primaires républicaines : Bachmann jette l'éponge

Edité par
le 04 janvier 2012 à 17h49 , mis à jour le 04 janvier 2012 à 18h44.
Temps de lecture
3min
Michele Bachmann, le 4/1/12

Michele Bachmann, le 4/1/12 / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
AmériquesAprès un médiocre 5% dans l'Iowa, la candidate conservatrice est la première à se retirer de la course à l'investiture républicaine.

Un petit caucus et puis s'en va. Michele Bachmann, la députée du Minnesota, a annoncé mercredi son retrait de la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine de novembre prochain. Une décision imposée par son piètre score lors du premier scrutin de mardi dans l'Iowa : elle n'était arrivée qu'en sixième position avec à peine 5% des voix (voir notre infographie : "Primaires républicaines : les résultats"). "Même si je ne vais pas poursuivre cette course à la présidence, ma foi en Dieu tout puissant, ce pays, et notre république est inébranlable", a-t-elle lancé, en affirmant qu'elle allait continuer son combat contre les politiques de Barack Obama.

Michele Bachmann était la seule femme parmi les sept candidats en lice pour affronter le président sortant. Elle est aussi la première à jeter l'éponge. Elle n'a pas donné de consigne de vote, appelant seulement ses électeurs à se rallier derrière celui qui représentera le parti de l'éléphant.

Bourdes

Très conservatrice, Michele Bachmann est souvent considérée comme l'égérie du Tea Party, la mouvance de l'aile droite du parti républicain. Après avoir annoncé sa candidature en juin, elle avait été bien placée dans les sondages au début de l'été, au point de remporter le "scrutin de paille", la consultation test qui se déroule justement dans l'Iowa.

Mais elle s'était ensuite écroulée, en raison notamment d'une politique très tranchée sur les valeurs morales et les questions économiques qui effraie les républicains modérés. Elle s'était également discréditée elle-même par un discours émaillé de nombreuses bourdes sur les sujets de politique étrangère.

Perry reste en course

Malgré son mauvais score dans l'Iowa (10%, 5e position), le gouverneur du Texas a indiqué mercredi qu'il se maintenait dans la course à l'investiture républicaine. Des rumeurs sur son retrait avaient circulé mardi soir après le vote.

Commenter cet article

  • lclement : Pas facile de jouer dans la court des grands !

    Le 05/01/2012 à 00h30
  • matchproduguido : Bon débarras...

    Le 04/01/2012 à 21h13
      Nous suivre :

      Une tempête de sable balaye le Nord-ouest de la Chine

      logAudience