En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Élections USA 2012

Propos sur le viol : Romney appelle l'élu à retirer sa candidature au Sénat


le 21 août 2012 à 22h17 , mis à jour le 21 août 2012 à 22h38.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
AmériquesMitt Romney appelle l'élu républicain Todd Akin à retirer sa candidature à un poste de sénateur. Les propos qu'il avait tenus dimanche avaient provoqué un tollé général.

Todd Akin s'était excusé. Mais cela n'a pas suffit. Le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney, appelle l'élu de son parti à retirer sa candidature à un poste de sénateur dans le Missouri. Todd Akin avait provoqué une vive polémique après des propos tenus dimanche sur l'avortement.

 

"Les déclarations de Todd Akin étaient offensantes et erronées et il  devrait étudier de près quelle conduite adopter dans l'intérêt de notre pays",  a estimé Mitt Romney dans un communiqué. "Aujourd'hui, les habitants du Missouri  lui conseillent de se retirer, et je pense qu'il devrait suivre leur avis".

 

Les républicains craignent que ce scandale ne les empêche de récupérer à l'automne la majorité à la chambre haute et n'affecte un peu plus la cote de popularité auprès des femmes, déjà faible, de leur candidat à la Maison Blanche, Mitt Romney. Selon les règles en vigueur dans l'Etat du Missouri, Todd Akin a jusqu'à mardi à 22h GMT (minuit en France) pour annoncer s'il renonce à sa candidature. Mais pour l'heure, l'élu, connu pour  son opposition farouche à l'avortement y compris en cas de viol, une position également défendue par les organisations chrétiennes ultraconservatrices, refuse de jeter l'éponge.

 

Todd Akin, actuellement membre de la commission des Sciences de la Chambre des représentants (ndlr : Assemblée nationale) avait affirmé dimanche sur la chaîne KTVI : "De ce que j'entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare (...). S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça".

 

Ces propos  avaient scandalisé la classe politique, jusque dans les rangs de son propre parti. Todd Akin était revenu en partie sur ses propos lundi, mais via un simple communiqué diffusé sur son site Internet.

 

Sa déclaration initiale a remis en lumière la question de l'avortement, sujet permanent de conflit aux Etats-Unis et exacerbé par la lutte pour la Maison-Blanche entre Mitt Romney et Barack Obama.

Regardez la déclaration initiale de Todd Akin ci-dessous :

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Une minute pour comprendre : l’impôt sur le revenu

      Une minute pour comprendre : l’impôt sur le revenu

      logAudience