En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Trayvon Martin : le meurtrier présumé bientôt libéré sous caution

Fabrice Aubert par
le 20 avril 2012 à 17h50 , mis à jour le 20 avril 2012 à 22h04.
Temps de lecture
3min
George Zimmerman, le 12/4/12

George Zimmerman, le 12/4/12 / Crédits : AFP

A lire aussi
AmériquesGeorge Zimmerman, soupçonné d'avoir tué Trayvon Martin, un jeune Noir, en février dernier, paiera 150.000 dollars et devra porter un bracelet électronique pour être libre en attendant sa prochaine comparution. La décision pourrait créer un nouvel émoi aux Etats-Unis, déjà traumatisés par l'affaire.

Voilà une décision qui ne manquera pas de relancer la polémique dans une affaire qui traumatise l'Amérique depuis plusieurs semaines. George Zimmerman, le meurtrier présumé de Trayvon Martin, va en effet pouvoir sortir de prison contre une caution de 150.000 dollars.

Cette décision est assortie du port d'un bracelet électronique doté d'un GPS, de l'interdiction de détenir des armes, d'entrer en communication avec la famille de la victime et de boire de l'alcool. En raison du délai pour mettre en place le bracelet électronique, l'accusé, qui demande également l'autorisation de résider hors de Floride, ne sera pas toutefois pas libéré immédiatement.

Si son avocat a estimé devant le tribunal que la somme demandée allait être "difficile" à réunir et que cela "prendrait quelques jours", il a rapporté que George Zimmerman était "content" de pouvoir être libéré sous caution. Une décision du juge qui "bouleverse grandement" la famille de Trayvon Martin. Ses parents étaient si contrariés qu'ils n'étaient pas en mesure de faire une déclaration, a expliqué leur avocat.

Inculpation le 29 mai ?
 
George Zimmerman, un Blanc d'origine hispanique, reconnaît bien avoir tué Trayvon Martin, 17 ans, le 26 février dernier à Sanford alors qu'il effectuait une "patrouille" comme citoyen volontaire pour défendre son quartier contre d'éventuels malfrats. Mais il souligne qu'il a agi en état de légitime défense.

Laissé dans un premier temps en liberté, il avait été emprisonné le 12 avril après une forte mobilisation des partisans de Trayvon Martin. Ces derniers affirment que l'adolescent noir a été victime d'un acte raciste. Pour l'instant, aucune des preuves présentées par les deux camps ne permet d'appuyer une hypothèse plus qu'une autre.
 
George Zimmerman n'a toujours pas été formellement inculpé pour meurtre. Il devrait l'être lors de la prochaine audience sur le fond, le 29 mai prochain. En attendant, il est fort probable que sa remise en liberté, même sous caution, soit vivement critiquée par les proches de Trayvon Martin.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      logAudience